Swissmedic enregistre plus de 10'000 déclarations d'effets indésirables

st, ats

26.11.2021 - 16:18

Au 23 novembre, 10'386 déclarations d'effets indésirables présumés ont été rapportées en lien avec les vaccins contre le Covid-19. La majorité (65%) de ces effets n'étaient pas graves.

st, ats

26.11.2021 - 16:18

epa09601332 A health worker prepares a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine at a vaccination center during coronavirus vaccination drive in Baghdad, Iraq on 24 November 2021. The Iraqi Ministry of Health launched a new vaccination campaign against the COVID-19, under the auspices of the World Health Organization and the German Embassy in Iraq, to avoid the country entering a new wave of COVID-19. EPA/AHMED JALIL
Ces déclarations ne modifient pas le profil bénéfice-risque positif des vaccins contre le Covid-19 utilisés en Suisse, souligne Swissmedic. (image d'illustration)
KEYSTONE

Les personnes concernées étaient âgées en moyenne de 52,1 ans et parmi elles, 13,1% avaient 75 ans ou plus, indique vendredi Swissmedic. Dans les cas considérés comme graves (35%), l'âge moyen était de 54,8 ans.

Dans les déclarations faisant état de décès concomitant à la vaccination, la moyenne s’établissait à 79,7 ans. Dans 159 de ces cas graves, l'on a dû déplorer le décès de la personne vaccinée après un laps de temps plus ou moins long. Malgré la concordance temporelle, rien n'indique concrètement que le vaccin est à l'origine du décès, souligne Swissmedic.

La majorité des déclarations concernaient des femmes. Au total, 68,6% des déclarations concernaient le vaccin Moderna (environ 65% des doses administrées) et 29% celui de Pfizer/BioNTech (environ 34% des doses).

Ces déclarations ne modifient pas le profil bénéfice-risque positif des vaccins contre le Covid-19 utilisés en Suisse, souligne encore Swissmedic.

st, ats