Un «drive-in» pour fêter St-Nicolas à Bulle (FR)

lp, ats

5.12.2020 - 16:25

Patron des Fribourgeois, St-Nicolas s'est lui aussi adapté au Covid-19 en rencontrant ses fidèles dans un drive-in, ici à Bulle.
ATS

Face à la pandémie de Covid-19, des initiatives originales ont vu le jour à Fribourg pour célébrer Saint-Nicolas, le saint patron du chef-lieu cantonal. Ainsi, à Bulle, où l’évêque de Myre est venu samedi à la rencontre des enfants et des voitures.

Un Saint-Nicolas est venu samedi après-midi jusqu’aux voitures, dans le cadre d'un «Drive-in de Saint-Nicolas». Ce dernier, fruit d'une initiative d'une entreprise de la place, qui gère un magasin de déguisement, a été relayé par la Fédération patronale et économique (FPE) à Bulle.

Les familles ont pu passer en voiture devant la boutique et Saint-Nicolas, avec son équipe, leur a distribué des sachets de cacahouètes, bonbons et «autres bonnes choses». Un événement Facebook a été mis en place quelques jours avant la distribution, afin que les participants puissent s’inscrire.

Une centaine de véhicules sont passés devant Saint-Nicolas, avec plus ou moins d'enfants à bord, a constaté un photographe de Keystone-ATS. Le but de l’opération visait à égayer un peu la vie de ces derniers, dans un contexte où de nombreuses animations de fin d’année sont annulées. «Tout le monde a bien besoin d’un peu de magie de St-Nicolas.»

Version allégée

Ailleurs dans le canton, de nombreuses initiatives ont vu le jour pour tenter de sauver la fête. Il faut dire que la manifestation-phare de la Saint-Nicolas, à Fribourg où de 25'000 à 30'000 personnes accourent chaque année, a été annulée dès le début du mois de septembre, crise sanitaire oblige.

L'évêque de Myre a toutefois prononcé son traditionnel discours samedi sur la télévision régionale La Télé. Saint-Nicolas et ses ânes Babalou et Balou ont été obligé de jouer la carte de la prudence cette année, ont rappelé les organisateurs, la Ville de Fribourg et le Collège Saint-Michel.

Les marchés, Rendez-vous Musicaux et animations ont été annulés. Comme de coutume, la carte de Saint-Nicolas a été créée par un étudiant du Collège St-Michel et vendue durant la période de fin d'année, avec des bénéfices versés à des œuvres de bienfaisance liées à l'enfance.

Quant aux boulangers du canton de Fribourg, ils se sont adonnés à la vente de biscômes, parés de l'étiquette à l'effigie du saint, créée cette année par l'artiste fribourgeois Nicolas Ruffieux.

Retour à la page d'accueil

lp, ats