Consommer plusieurs médias à la fois affecte la santé mentale

stsc, ats

17.11.2021 - 20:00

Surfer sur Internet tout en écoutant de la musique n'est pas forcément une bonne idée. Chez les enfants, le multitâche médiatique fréquent – plus que le gaming ou le temps d'écran – impacte la santé psychique, selon une étude menée auprès d'écoliers genevois.

Selon une récente étude menée auprès d'écoliers genevois, les enfants de 12 ans consomment plus de huit heures de médias par jour. (Photo symbolique)
ATS

stsc, ats

17.11.2021 - 20:00

L'augmentation de la consommation de médias numériques, en particulier chez les enfants, soulève des inquiétudes quant à son impact. S'il est souvent question de limiter le temps passé devant l'écran, ce n'est pas si simple, affirme une étude dirigée par Pedro Cardoso-Leite, de l'Université du Luxembourg, à laquelle ont participé des chercheurs genevois et publiée dans la revue spécialisée Plos One.

Car la façon dont les enfants utilisent les médias joue un rôle déterminant. L'étude compare trois différentes formes de consommation: le nombre total d'heures consacrées aux médias numériques, les heures de jeux vidéo et la fréquence du multitâche médiatique, c'est-à-dire l'utilisation simultanée de différents médias.

Les chercheurs ont analysé le comportement en la matière chez 118 écoliers du primaire genevois âgés de huit à douze ans. Ils ont examiné les effets sur les variables telles que la capacité d'attention, la santé psychique, le sommeil et les performances scolaires.

Le temps total est secondaire

Selon l'étude, le multitâche médiatique en particulier était corrélé à une mauvaise santé psychique, à un sommeil de mauvaise qualité et à une persévérance réduite. Les enseignants rapportaient aussi que les élèves qui le pratiquaient de manière intensive présentaient plus souvent un comportement similaire au trouble du déficit de l'attention (TDAH). Plus les enfants étaient âgés, plus ils indiquaient consommer plusieurs médias à la fois.

En revanche, les jeux vidéo n'étaient pas corrélés à des effets négatifs. Ils étaient plutôt associés à une meilleure santé mentale et à une capacité de réaction plus rapide, selon les chercheurs.

L'étude montre que les enfants de 8 ans consomment en moyenne quatre heures et demie environ de contenus médiatiques numériques par jour. À 12 ans, cette valeur s'élève à 8 heures et 14 minutes. Les chercheurs n'ont toutefois pas trouvé de corrélations significatives entre le temps total d'utilisation et les variables examinées.

stsc, ats