Red Bull balaye Vettel: "Peut-être qu'il finira par abandonner" 

Teleclub NL

9.7.2020 - 20:46

"Nous n'avons pas de place pour Sebastian Vettel." Par l'intermédiaire de son conseiller spécial Helmut Marko, l'écurie Red Bull a fermé la porte à un éventuel retour du pilote allemand dans ses rangs en 2021. 

Les espoirs de Sebastian Vettel de revenir chez Red Bull ont été douchés par Helmut Marko.
Keystone

De quoi sera faite l'année 2021 pour Sebastian Vettel? Après l'échec de sa prolongation de contrat chez Ferrari, l'Allemand navigue effectivement dans le flou total et se retrouve actuellement sans écurie pour la saison prochaine de Formule 1.

Depuis, les spéculations concernant la suite de sa carrière vont bon train. La dernière en date? Un éventuel retour au sein de l'écurie Red Bull, avec laquelle le pilote de 33 ans avait décroché ses quatre titres mondiaux (entre 2010 et 2013). Une rumeur que le natif de Heppenheim a lui-même alimenté ce jeudi.

Lors de la conférence de presse en vue du Grand Prix de Styrie de dimanche sur le circuit de Spielberg, Vettel a ainsi laissé entendre qu'il serait intéressé par une nouvelle expérience chez son ancienne équipe. "J'ai déjà dit que je cherchais une voiture compétitive. Et la Red Bull est certainement une voiture qui peut gagner des courses. De ce point de vue, je dirais donc oui", a-t-il alors lâché. 

"Nous n'avons pas de place pour Vettel"

Toutefois, les espoirs de revoir "Baby Schumi" dans la formation des Taureaux ont rapidement été douchés par Helmut Marko. Le conseiller spécial de l'écurie Red Bull a, en effet, affirmé que cette dernière n'avait pas l'intention d'engager celui qui lui avait rapporté quatre titres de champion du monde des constructeurs entre 2010 et 2013.

"Nous n'avons pas de place pour Vettel", a alors déclaré l'Autrichien de 77 ans au média "Auto Motor und Sport". Il est vrai que la team autrichienne compte déjà dans ses rangs les deux jeunes et talentueux Max Verstappen et Alexander Albon. "Nous sommes actuellement occupés avec Albon et nous sommes très heureux avec lui. Albon est à moitié Thaïlandais et Red Bull est à 51% Thaïlandais", a précisé Marko.

L'ancien pilote a, par ailleurs, conseillé à son ex-protégé de prendre du recul avant de se décider sur son avenir. "À la place de Sebastian, je prendrais une année de congé et je regarderais tout ça de l'extérieur. Peut-être que quelque chose s'ouvrira dans l'année. Il aura peut-être une meilleure vue d'ensemble et peut-être qu'il appréciera tellement la vie en famille qu'il finira par abandonner complètement", a-t-il expliqué.

Avec la signature de Fernando Alonso chez Renault, les effectifs des écuries capables de jouer les premiers rôles en F1 semblent complets pour la saison prochaine. Difficile pour l'instant donc d'imaginer Sebastian Vettel au volant d'une monoplace dans la catégorie reine en 2021. 

Retour à la page d'accueilRetour au sport