"Nous sommes choqués" - Embolo victime d'insultes racistes

blue NL

26.10.2020 - 11:01

L'attaquant suisse Breel Embolo (23 ans) a été victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux samedi. Choqués, le Borussia Mönchengladbach et le monde du football ont fermement condamné ces injures et ont apporté leur soutien au joueur helvétique.

Breel Embolo vit depuis quelques jours des moments difficiles. L'attaquant suisse aux origines camerounaises a en effet été victime d'injures à caractère raciste sur la toile.

Le joueur de 23 ans a partagé samedi sur son compte Instagram un message haineux, envoyé en privé par un internaute, dans lequel il était notamment traité de "stupide cochon noir". "Il ne s'agit pas de moi. Il s'agit de la société dans laquelle nous vivons", a alors commenté le Bâlois.

Son club, le Borussia Mönchengladbach, a lui fermement réprimandé cette odieuse diffamation. "Notre joueur Breel Embolo a été insulté racialement par un utilisateur anonyme hier (ndlr: samedi) sur Instagram. Le Borussia est choqué et condamne fermement de telles hostilités", a déploré l'équipe de Bundesliga.

Avant de préciser : "Nous supposons que ces insultes ne proviennent pas d'un partisan du Borussia Mönchengladbach, car elles sont en totale contradiction avec les valeurs que défend le club : contre le racisme et pour la tolérance."

La formation des "Poulains" a affiché dimanche une photo montrant près de 50 membres du club agenouillés sur la pelouse du Borussia-Park en signe de solidarité envers l'ex-joueur du FC Bâle. "L'équipe, les entraîneurs, le staff des 'Fohlen' ainsi que tout le club se tiennent derrière Breel Embolo et tous les autres joueurs de football qui doivent endurer de telles hostilités", était-il noté en légende.

"Personne ne mérite d'être traité comme ça !"

Face à ces insultes impardonnables, les acteurs du monde du football ont également apporté leur soutien à l'international helvétique (39 sélections, 4 buts). Le capitaine de la Nati, Granit Xhaka, a notamment partagé la publication de son coéquipier sous le maillot de la Suisse.

Le Schalke 04, l'ancien club d'Embolo (entre 2016 et 2019), a aussi fait part de son désarroi sur les réseaux sociaux. "Personne ne mérite d'être traité comme ça ! Nous sommes choqués d'entendre cela. Soyons unis contre ce genre de discrimination", a ainsi déclaré la formation de la Ruhr.

Le Borussia Mönchengladbach a par ailleurs indiqué qu'il ferait "tout ce qui est en son pouvoir pour identifier l'auteur", dont le profil a été supprimé depuis, avec l'aide des autorités compétentes.

Retour à la page d'accueilRetour au sport