Le CP Berne est champion de Suisse !

20.4.2019 - 22:25, ATS

Berne a cueilli son 16e titre de champion, le 3e en 4 ans après ceux de 2016 et de 2017. Les hommes de Jalonen ont converti leur première balle de titre en battant Zoug 2-1 dans leur antre.

Un troisième titre en quatre ans pour le CP Berne
1:45

Un troisième titre en quatre ans pour le CP Berne

Le CP Berne a cueilli son 16e trophée de champion de Suisse, le troisième en quatre ans après ceux de 2016 et de 2017. Les hommes du coach Kari Jalonen ont converti leur première balle de titre en battant Zoug 2-1 dans leur antre samedi soir.

20.04.2019

{ "videoId": "6028354274001", "accountId": "2048251700001", "playerId": "Syk7L9dKl", "skipAd": { "delay": "8", "text": "Passer", "runningText": "Passer la publicité dans", "secondsLabel": "secondes" } }

Le CP Berne a cueilli son 16e trophée de champion de Suisse, le troisième en quatre ans après ceux de 2016 et de 2017. Les hommes du coach Kari Jalonen ont converti leur première balle de titre en battant Zoug 2-1 dans leur antre samedi soir.

Cette finale bouclée en cinq matches aura donc épousé un scénario des plus inattendus. Qui aurait en effet osé imaginer une issue aussi rapide au soir de l'acte I, remporté 4-1 à Berne par un Zoug impressionnant et vainqueur alors d'une neuvième partie en dix sorties depuis le début des play-off?

Il fallait certainement être un fervent supporter du SCB pour y croire. Mais rien n'était apparemment impossible pour Marc Arcobello et Cie dans ces séries finales: on n'oubliera pas que les Ours avaient frisé la correctionnelle tant en quarts de finale face à Genève-Servette (4-2) qu'en demi-finale face à Bienne (4-3).

Le tournant face à Bienne

Mais les Bernois ont démontré toute leur force de caractère. Ils ont ainsi remporté trois des quatre prolongations livrées face au GSHC, dont une pour décrocher leur qualification grâce à un but signé Mark Arcobello après 57'43 de jeu supplémentaire. Et ils ont renversé une situation plus compromise encore face à Bienne, Leonardo Genoni sortant le grand jeu (38 arrêts) dans un Acte VI gagné 1-0 dans le Seeland alors qu'ils étaient dos au mur à 2-3 dans la série.

Les Taureaux zougois ont cédé bien plus rapidement. L'absence de Reto Suri dans un deuxième match crucial, perdu en «overtime» par l'EVZ à domicile, a certainement compté. Mais c'est surtout le SCB qui est monté en puissance. A l'image d'un Gaëtan Haas décisif: en quête d'un premier titre national, l'ex-Biennois a inscrit quatre buts dans cette finale, alors qu'il n'est revenu aux affaires que lors de l'Acte II après avoir manqué neuf matches sur blessure.

Haas à nouveau buteur

Le CP Berne – dont l'alignement était identique à celui des deux matches précédents – a dans l'ensemble maîtrisé son sujet samedi. Et il a pu ouvrir la marque pour la cinquième fois dans cette série, grâce à une réussite de l'inévitable Gaëtan Haas. Le centre de 27 ans a trouvé la faille sur la première supériorité numérique de la soirée, d'un tir du poignet qui a trompé au premier poteau un Tobias Stephan pas exempt de tout reproche en la circonstance (8e minute).

Privé de son meilleur compteur Garrett Roe, annoncé blessé et remplacé par David McIntyre au centre de la première triplette offensive, Zoug a parfaitement su réagir. La troupe de Dan Tangnes a égalisé 35'' après le début du tiers-médian grâce à Lino Martschini, qui a profité d'une bévue de Leonardo Genoni. Elle a même cru prendre l'avantage à la 32e, mais le but de David McIntyre a été annulé pour un hors-jeu après un «Coaches Challenge».

Dominateur (30 tirs cadrés contre 24 pour Zoug), Berne a su se ressaisir au moment idéal. Le défenseur Eric Blum a replacé son équipe sur la bonne orbite à la 39e, inscrivant son premier but dans ces play-off. Et les Ours ont su gérer cet acquis dans l'ultime période, résistant aux assauts de Zougois bien en jambes. La messe était même dite lorsque Santeri Alatalo a écopé d'une pénalité à 2'45 de la fin pour une charge sur Tristan Scherwey.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles