"Je n'aime pas ça du tout" - Encore un Tchèque positif

ATS

22.7.2021 - 20:29

ATS

22.7.2021 - 20:29

Six cas de Covid-19 ont été détectés au sein de la délégation tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo. Ceci a entraîné une vive réaction du Premier ministre Andrej Babis.

Ce nouveau cas de covid a entraîné une vive réaction du Premier ministre Andrej Babis.
KEYSTONE

Testé positif au sein du village olympique, le cycliste Michal Schlegel s'est ajouté à la liste des sportifs tchèques infectés, après la joueuse de beachvolley Marketa Nausch Slukova. Cette dernière est l'épouse de Simon Nausch, l'entraîneur du beachvolley tchèque, qui avait lui-même été précédemment testé positif au coronavirus. Les autres cas sont le beachvolleyeur Ondrej Perusic, le pongiste Pavel Sirucek et le médecin de la délégation Vlastimil Voracek, testé positif dès sa descente de l'avion.

La Comité olympique tchèque a décidé de mener une enquête sur une possible contamination lors du vol charter qui a emmené les sportifs de Prague à Tokyo le 16 juillet, dont les cinq personnes infectées. Des médias tchèques ont affirmé que le médecin n'était pas vacciné, ce que le Premier ministre Andrej Babis a semblé corroborer dans une réaction à l'affaire, qu'il a qualifiée de «scandale».

«Je n'aime pas ça du tout, je ne sais pas ce qui a pu se passer. Nous essayons de persuader les gens de se faire vacciner et le médecin ne l'était pas. C'est surtout injuste pour les athlètes», a-t-il déclaré.

Le chef de la délégation tchèque Martin Doktor a reconnu que la situation était «grave». «Mais depuis que le problème est survenu, nous avons fait de notre mieux pour arrêter la contagion», a-t-il assuré.