Gisin craque, Gut-Behrami sur le podium à Kronplatz

ATS

26.1.2021

Lara Gut-Behrami a pris la 2e place du géant de Plan de Corones (Kronplatz) remporté par Tessa Worley. Michelle Gisin termine 6e en commettant une immense faute à quatre porte de la fin.

Deuxième en descente, vainqueure du Super-G et deuxième en géant, Lara Gut-Behrami ne quitte plus la boîte. Sur une piste extrêmement raide, la skieuse de Comano a prouvé que son ski en géant retrouvait des couleurs. Désormais à nouveau dans le top 7 de la discipline, «LGB» aligne une sixième performance dans le top 10 cette saison en géant.

Il n'y a finalement eu que Tessa Worley pour aller plus vite que la Tessinoise. 27 centièmes d'avance pour la Française qui signe en Italie son 14e succès dans sa spécialité. Victorieuse de quatre géants cette saison, Marta Bassino complète le podium.

Michelle Gisin pourrait être très satisfaite de sa 6e place, mais l'Obwaldienne avait la victoire au bout de ses spatules. En tête de la première manche, elle s'est élancée avec 0''78 de bonus sur Worley. Mais une très grosse faute dans le mur à quatre portes de l'arrivée lui a coûté son premier succès en géant. Rageant. Mais la deuxième du général sent qu'elle est proche de ce succès dans sa nouvelle disicpline forte. En six courses, elle n'a jamais quitté le top 8. Elle a même repris quelques points à Petra Vlhova, seulement 12e.

Brillante 14e de la première manche avec le dossard 50, Camille Rast a connu davantage de problèmes sur le deuxième parcours. Sur cette piste où elle avait ébloui son monde voici quatre ans avec une splendide 9e place, la Vétrozaine a cette fois dû se contenter de la 21e place. La Valaisanne se consolera en se disant que ce sont ses premiers points de la saison en géant.

Quatrième Suissesse qualifiée pour la deuxième manche, Corinne Suter a marqué des points pour la deuxième fois de sa carrière dans cette troisième discipline. La Schwytzoise a fini 27e.

Gros regrets pour Wendy Holdener qui a chuté sur le tracé initial en allant même embrasser la piste sur un rail qui l'a déséquilibrée. La skieuse d'Unteriberg a reconnu avoir un peu mal à la tête en plus d'une coupure au visage et une lèvre tuméfiée. «Heureusement que je porte le masque, comme ça on ne voit rien», a quand même lancé la Schwytzoise avec humour.

Wendy Holdener en profitera pour prendre un peu de repos. Elle ne se rendra pas à Garmisch ce week-end pour les deux épreuves de vitesse (descente et Super-G), ce qui signifie qu'elle sera prête pour les Mondiaux qui commenceront le lundi 8 février.

Retour à la page d'accueilRetour au sport