Gut-Behrami "découpe" la piste du Mont-Lachaux !

ATS

23.1.2021

Lara Gut-Behrami a remporté avec la manière le Super-G de Crans-Montana. La Tessinoise a écrasé la concurrence pour signer son 28e succès en Coupe du monde, le 14e dans cette discipline où l'instinct fait merveille.

Quand Lara Gut-Behrami skie au maximum de ses capacités, personne ne peut prétendre s'approcher d'elle. Dans un décor de carte postale et sur une piste extrêmement bien préparée en dépit des vingt centimètres de neige tombés pendant la nuit, la skieuse de Comano a livré une performance majuscule. De celles dont elle gratifie le Cirque blanc de temps en temps. Comme par exemple sur l'une des deux descentes de Crans-Montana l'an dernier.

Lignes taillés au cordeau, angles complètement fous, pièges déjoués avec maestria, cette Lara Gut-Behrami-là peut tout à fait décrocher le titre mondial dans un peu plus de deux semaines à Cortina.



Et dire que samedi face à la presse, la Tessinoise affichait une mine déconfite malgré une magnifique deuxième place en descente. Parce que son corps ne la laissait pas tranquille, notamment son dos et son bassin. Le physio a dû trouver un remède miracle pendant la nuit pour que l'épouse de Valon Behrami puisse exprimer tout son potentiel.

«La neige était facile à skier, a expliqué la gagnante du jour. J'ai un peu trop resserré les lignes après un départ moyen. Je pensais que ça irait plus vite. Physiquement, ça n'allait pas trop mal ce matin. J'ai pu skier libérée, même si j'ai dû prendre des anti-douleurs. Par rapport à samedi, c'était nettement mieux.»

Bon bilan d'ensemble

Après avoir vu la course de la Tessinoise, on ne voyait que Sofia Goggia pour remettre en cause le meilleur temps. En retard à tous les pointages, la Bergamasque a manqué l'avant-dernière porte pour un zéro pointé. Sur le podium, Tamara Tippler se retrouve à 0''93 et Federica Brignone à 1''02.

La Tessinoise fait une excellente opération au classement de la spécialité puisqu'Ester Ledecka n'a pas pu se glisser dans le top 10. Avec 245 points, Lara Gut-Behrami creuse l'écart dans la course au globe.



Les Suissesses ont réussi un solide bilan avec la 5e place de Priska Nufer, la 8e de Corinne Suter et la 10e de Joana Hählen. Michelle Gisin a été trop prudente pour terminer 19e, alors que Wendy Holdener et Jasmine Flury n'ont pas rallié l'arrivée.

Partie avec le dossard numéro 2, Michelle Gisin a «payé» le fait que Petra Vlhova manque une porte juste avant son passage. Trop respectueuse de la piste, l'Obwaldienne a préféré assurer plutôt que de risquer la sortie de route.




Retour à la page d'accueilRetour au sport