Kilde dompte la Streif, Odermatt au pied du podium

ATS

21.1.2022

La première des deux descentes de Coupe du monde programmées à Kitzbühel n'a pas souri aux Suisses. Meilleur Helvète, Marco Odermatt doit se contenter du 5e rang dans une course remportée par Aleksander Aamodt Kilde. Beat Feuz a quant à lui terminé 8e.

Une place au pied du podium frustrante pour Odermatt.
KEYSTONE

ATS

21.1.2022

Vainqueur sur le Lauberhorn une semaine plus tôt, Aleksander Aamodt Kilde (29 ans) s'est donc offert un rare doublé Wengen/Kitzbühel. Le Norvégien a devancé de 0''42 le vétéran français Johan Clarey (41 ans) pour cueillir son sixième succès de la saison, soit autant que Marco Odermatt, et prendre la tête du classement de descente.

Deuxième puis 4e à Wengen dans la discipline-reine, Marco Odermatt a manqué de peu son premier podium sur la Streif. Pas suffisamment rapide sur les parties de glisse, le Nidwaldien a échoué à 0''78 du vainqueur et à 0''15 de l'étonnant Français Blaise Giezendanner, qui a arraché la 3e place avec le dossard 43.

«Bien sûr, finir 4e n'est jamais très agréable, surtout sur des descentes aussi légendaires», a concédé au micro de SRF Marco Odermatt, dont la marge sur Aleksander Aamodt Kilde au général est désormais de 335 points. «Quand on est si proche, on aimerait forcément pouvoir monter sur le podium», a-t-il poursuivi.

Feuz : «Plus de mal que d'habitude»

Une très belle série a donc pris fin vendredi pour les Suisses, qui avaient placé au moins un homme sur le podium à l'occasion des 15 précédentes descentes de Coupe du monde. Leur dernier échec avait été enregistré en février 2020 à Garmisch, où le meilleur Helvète - Beat Feuz en l'occurrence - s'était classé 6e.

Principal artisan de cette série et double vainqueur l'an dernier en descente à Kitzbühel, Beat Feuz est resté loin de son meilleur niveau vendredi sur un parcours raccourci en raison du vent. L'Emmentalois, qui a concédé 1''14 à Aleksander Aamodt Kilde, recule au 3e rang du classement de la spécialité à 68 unités du Norvégien.

Beat Feuz, qui a parlé d'une course difficile, tentera de prendre sa revanche dimanche sur la Streif. Mais il n'est pas au sommet de son art. «Mon corps fait actuellement un peu grève sur certaines courbes, c'est pourquoi j'ai un peu plus de mal que d'habitude», a-t-il souligné au micro de SRF.

Monney éliminé

Un troisième Suisse s'est classé dans le top 10 de cette première descente de Kitzbühel, Niels Hintermann terminant 9e à 1''19. Victime d'une terrible chute l'an dernier sur la mythique Streif, Urs Kryenbühl a quant à lui fini 19e, alors que l'espoir fribourgeois Alexis Monney a pour sa part connu l'élimination.