Quand Kyrgios élève Federer au même rang que Jordan

Chris Geiger

30.10.2020 - 14:04

Roger Federer, Rafael Nadal ou Novak Djokovic ? Qui est le "GOAT" du tennis masculin ? Interrogé sur ce sujet par "Courtside Huddle", Nick Kyrgios a tenté d'y répondre et s'est montré très élogieux envers le Suisse et l'Espagnol.

Le 11 octobre dernier, une nouvelle page d'histoire du tennis masculin s'écrivait aux Internationaux de France. En remportant pour la 13e fois Roland-Garros, Rafael Nadal entrait encore un peu plus dans la légende de son sport. Surtout, l'Espagnol égalait le record de Roger Federer avec 20 titres en Grand Chelem.

Exceptionnelle, la performance du "Taureau de Manacor" a également relancé la question sur l'identité du "meilleur joueur de tous les temps". Qui du Bâlois (39 ans), du Majorquin (34 ans) ou de Novak Djokovic (33 ans) et ses 17 Majeurs est le plus grand ?

"Nadal est le plus grand"

Nick Kyrgios a ainsi tenté de répondre à cette question impossible lors d'un entretien accordé au magazine de basket "Courtside Huddle". L'enfant terrible du tennis mondial s'est d'ailleurs montré étonnamment élogieux envers l'actuel numéro 2 mondial.

"Je pense que nous ne reverrons jamais rien de tel. Quelqu'un qui est aussi dominant sur une même surface... On peut donc dire qu'il est le plus grand", a affirmé l'Australien, dont les rapports avec le gaucher ibère n'ont pas toujours été des plus cordiaux.

Le "Kid de Canberra" a ensuite tenu à rendre hommage au pionnier du "Big 3", un certain Roger Federer. Pour Kyrgios, ce qu'a accompli le Rhénan et l'héritage qu'il va laisser à son sport sont à classer dans une autre catégorie.

Ça coince avec Djokovic

"Il a été le premier joueur à être aussi dominant sur tout type de surface. Je pense que sa façon de jouer est très spéciale", a expliqué le droitier de 25 ans. Grand fan de basket et de NBA, ce dernier estime que le Suisse est à élever au même rang que Michael Jordan en ce qui concerne son statut.

Finalement, le 44e joueur mondial - qui a déjà affronté et battu les trois monstres - a rapidement mentionné Novak Djokovic. S'il fait évidemment partie du "Big 3" selon l'Australien, le numéro un mondial ne lui est visiblement guère sympathique. Pour rappel, Kyrgios avait publiquement et vigoureusement critiqué le Serbe pour son organisation catastrophique de l'Adria Tour en pleine crise sanitaire.

Retour à la page d'accueilRetour au sport