Une faveur pour Roger Federer ?

Grégoire Galley

4.3.2021

Grégoire Galley

4.3.2021

L'ATP a décidé mercredi de geler jusqu'en septembre le classement mondial en raison de la pandémie. Ce choix ne fait pas l'unanimité.

Roger Federer avait remporté le Masters 1000 de Miami en 2019.
Keystone

Blessé depuis plus d'un an, Roger Federer a déjà largement profité du gel du classement mondial en raison de la pandémie de coronavirus. Ce prolongement validé mercredi par l'ATP va permettre au Suisse de rester parmi les meilleurs mondiaux durant quelques semaines encore.

Pour mémoire, le "Maître" avait brillé durant le premier semestre 2019. Le Bâlois avait, en effet, atteint la finale à Wimbledon et à Indian Wells. Il s'était également adjugé les tournois de Miami et de Halle.

Grâce au nouveau système, "Rodg" pourra donc conserver jusqu'en 2022 la moitié des points qu'il avait glanés dans ces différents événements. Cela représente un total de 1650 points (300 pour Indian Wells, 500 pour Miami, 600 pour Wimbledon et 250 pour Halle).

Cette décision de l'instance dirigeante du tennis mondial a suscité des réactions contrastées. Certains y voient du favoritisme tandis que d'autres trouvent ce choix tout à fait logique puisque la crise sanitaire perturbe encore et toujours le circuit.

Quant à Roger Federer, il fera son grand retour à la compétition la semaine prochaine du côté de Doha.