Publireportage

5 bonnes raisons de ne pas craindre le paiement mobile

En coopération avec Mastercard

29.6.2022

Getty Images

Le paiement mobile, c’est l’avenir. Pourtant, beaucoup hésitent dès qu’il est question de payer avec le téléphone portable ou la montre connectée. Mais ces craintes sont infondées, comme le sait l’expert en paiement Peter Durrer.

En coopération avec Mastercard

29.6.2022

De plus en plus de gens utilisent leur smartphone plutôt que leur porte-monnaie. Pas étonnant, puisque le paiement mobile est facile, rapide et sûr. Que ce soit avec un smartphone ou une montre connectée, Mobile Pay vous permet de payer facilement sans espèces dans toutes les situations.

Mais l’innovation suscite aussi des craintes. L’introduction du chemin de fer suscita elle aussi l’inquiétude. Cela explique notamment que de nombreuses gares ne soient pas construites en centre-ville. La « technophobie » est le terme technique qui désigne la crainte des innovations technologiques.

Un phénomène qui a également des effets sur les paiements mobiles. En collaboration avec Peter Durrer, expert en paiement de Mastercard Suisse, nous vous présentons ici les plus grandes peurs liées au paiement mobile – et vous expliquons pourquoi elles n’ont pas lieu d’être.

Peur no 1 – Le paiement mobile n’est pas sécurisé

Beaucoup de ceux qui n’utilisent pas encore Mobile Pay craignent des abus. Ils se sentent plus à l’aise avec la bonne vieille carte de crédit ou bancaire. Pourtant, la sécurité du paiement mobile est encore plus grande : « Pour exagérer, le serveur a plus de possibilités d’abus lorsqu’il cherche et rapporte votre carte de crédit qu’avec le téléphone portable qui restent entre vos mains », explique Peter Durrer. Grâce à une multitude d’outils techniques, le paiement mobile est encore plus sûr que les méthodes de paiement actuelles.

Peur no 2 : Mes données peuvent être piratées

Le piratage informatique est le cauchemar de beaucoup de personnes critiques des technologies. Est-ce justifié ? « Le paiement mobile est très sûr, puisqu’un ‹ jeton › crypte les données sensibles de la carte. Un jeton est un numéro créé arbitrairement pour que les données réelles de la carte ne soient pas stockées dans l’appareil », explique Peter Durrer. Dans le cas du paiement mobile, seuls ces tokens (ainsi qu’un cryptogramme pour plus de sécurité) sont transférés du smartphone au terminal de caisse sous forme cryptée, mais pas les informations confidentielles relatives à la carte ou au compte du titulaire de la carte. Les données sensibles sont donc bien protégées.

Getty Images

Peur no 3 : Qui dit perte ou vol de téléphone portable dit perte de son argent

Les plus petits montants allant jusqu’à 80 francs peuvent être payés sans code PIN. Cela signifie-t-il qu’une personne peut prélever des petites sommes illimitées avec un téléphone volé ? « C’est théoriquement possible pour les cartes de crédit, bien que les outils de lutte contre la fraude détectent et signalent ce type de répétition. En revanche, pour le smartphone, même la plus petite transaction doit être confirmée par empreinte digitale ou Face ID », déclare Peter Durrer. En d’autres termes, vous ne pouvez même pas acheter un chewing-gum avec un téléphone volé.

Peur no 4 : Sans espèces, je suis fichu

C’est bien joli le paiement numérique. Mais aujourd’hui, on a encore besoin d’argent liquide – telle est l’opinion largement répandue. À raison ? « Cela peut être vrai dans de rares cas, mais le paiement mobile est désormais largement répandu. Ce paiement est le modèle de paiement de l’avenir. Au client de choisir sous quelle forme, qu’il s’agisse d’une montre, d’un téléphone portable ou d’une puce », explique Peter Durrer. Concrètement, la pandémie a entre autres accéléré le processus, si bien qu’aujourd’hui, vous pouvez même payer sans contact à la boulangerie du village.

Peur no 5 : Avec le paiement mobile, on n’a pas de vue d’ensemble

Une autre crainte est la perte de contrôle. Les personnes qui paient avec des appareils technologiques comme les téléphones portables ou les smartphones perdent la vue d’ensemble et achètent des choses qu’elles n’achèteraient pas autrement. C’est vrai ? « C’est l’inverse », dit Peter Durrer. « Quiconque paie de manière mobile voit immédiatement et clairement ses dépenses et bénéficie d’un aperçu à tout moment. Ce n’est souvent pas le cas pour les dépenses en espèces. » En effet, de nombreuses banques disposent désormais d’applications bancaires mobiles qui vous permettent de garder une vue d’ensemble. Et grâce aux alertes push, chaque transaction vous est signalée, avec son montant exact.

Il s'agit de contenu sponsorisé.«En coopération avec…» signifie que le contenu a été produit pour un client et payé par celui-ci.