Décès de Huthcins

Alec Baldwin : «Le pistolet a tiré tout seul»

Covermedia

17.8.2022 - 13:54

Dans le podcast The Chris Cuomo Project, Alec Baldwin a abordé l'enquête sur le tournage de Rust au cours duquel Halyna Huthcins a perdu la vie. L'acteur et producteur exécutif du film a affirmé ne pas avoir appuyé sur la gâchette du pistolet qu'il tenait dans la main.

Alec Baldwin a abordé l'enquête sur le tournage de Rust au cours duquel Halyna Huthcins a perdu la vie.
Alec Baldwin a abordé l'enquête sur le tournage de Rust au cours duquel Halyna Huthcins a perdu la vie.
KEYSTONE/AP/Evan Agostini

Covermedia

17.8.2022 - 13:54

Alec Baldwin a déclaré dans une nouvelle interview qu'il n'avait pas appuyé sur la gâchette de l'arme qui a tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins sur le tournage de Rust.

Lors de son apparition dans le podcast The Chris Cuomo Project, l'acteur a abordé l'accident pendant le tournage du film qu'il coproduisait et dans lequel il jouait. En octobre de l'année dernière, la star a répété une scène avec un pistolet. Bien qu'on lui ait assuré que l'arme pouvait être utilisée sans danger, elle contenait une balle réelle qui a tué la directrice de la photographie et blessé le réalisateur Joel Souza.

Le pistolet défectueux aurait tiré tout seul

Un rapport médico-légal du FBI terminé la semaine dernière a conclu que l'arme n'aurait pas pu être actionnée sans que quelqu'un n'appuie sur la gâchette.

Dans le podcast de Cuomo, Alec Baldwin a cependant affirmé qu'il n'avait pas appuyé sur la gâchette et que le pistolet défectueux avait tiré tout seul. « La seule question ici est de savoir qui a mis une balle réelle dans l'arme », a déclaré l'acteur à propos de l'enquête sur la fusillade.

Le concept de « fanning »

Il a expliqué le concept de « fanning », une action qui, selon Baldwin, aurait pu contribuer à la mort d'Halyna Hutchins. « Dans les vieux westerns, vous voyez quelqu'un faire du fanning avec le marteau du pistolet, a-t-il déclaré.

Si le marteau du pistolet ne se verrouille pas et que quelqu'un le repousse assez loin, le pistolet peut tirer sans que personne n'appuie sur la gâchette. Le fait est qu'on nous a dit que tout était cool, qu'on pouvait se détendre et qu'on travaillait avec une arme avec laquelle on pouvait répéter en toute sécurité », a-t-il poursuivi.

Covermedia