Négligence Alec Baldwin attaque en justice l'équipe de Rust 

Covermedia

14.11.2022 - 10:31

Alors que l'enquête autour de la mort d'Halyna Hutchins sur le tournage de Rust est toujours en cours, Alec Baldwin a pris les devants. L'acteur poursuit au civil une partie de l'équipe du film, qu'il estime responsable du drame.

L'acteur poursuit au civil une partie de l'équipe du film, qu'il estime responsable du drame.(archives).
L'acteur poursuit au civil une partie de l'équipe du film, qu'il estime responsable du drame.(archives).
KEYSTONE/AP/SETH WENIG

Covermedia

14.11.2022 - 10:31

Alec Baldwin poursuit les membres de l'équipe de Rust pour négligence.

En octobre 2021, la production du western a été suspendue pour une durée indéterminée après que l'arme à feu de l'acteur se soit déclenchée pendant des répétitions, blessant le réalisateur Joel Souza et tuant la directrice de la photographie Halyna Hutchins.

Des avocats agissant au nom d'Alec Baldwin ont déposé une plainte pour négligence auprès de la Cour supérieure de Los Angeles. Parmi les accusés figurent l'armurière Hannah Gutierrez-Reed, l'assistant réalisateur David Halls, l'accessoiriste Sarah Zachry et le fournisseur d'accessoires Seth Kenney, entre autres.

« Cette tragédie s'est produite parce que des balles réelles ont été livrées sur le plateau et chargées dans l'arme, que Gutierrez-Reed n'a pas vérifié les balles ou l'arme avec soin, que Halls n'a pas vérifié l'arme avec soin et a pourtant annoncé que l'arme était sûre avant de la remettre à Baldwin, et que Zachry n'a pas révélé que Gutierrez-Reed avait agi de manière imprudente en dehors du plateau et qu'elle représentait un risque pour la sécurité de ceux qui l'entouraient », peut-on lire dans la plainte, obtenue par Deadline.

En outre, les avocats d'Alec Baldwin affirment qu'il a subi des « dommages substantiels », notamment des blessures physiques et émotionnelles, ainsi que des « revenus manqués en raison d'opportunités commerciales perdues ». Il veut donc, aujourd'hui, « laver son nom », indique également la plainte.

« Plus que quiconque sur ce plateau, Baldwin a été considéré à tort comme l'auteur de cette tragédie. Par cette plainte, Baldwin cherche à laver son nom et à tenir les accusés croisés responsables de leur mauvaise conduite », peut-on également lire.

Alec Baldwin a longtemps soutenu qu'il n'avait jamais appuyé sur la gâchette du pistolet factice, malgré un rapport médico-légal du FBI indiquant que l'arme ne pouvait pas avoir tiré toute seule. Le mois dernier, la star et les producteurs sont parvenus à un accord avec la famille d'Halyna Hutchins, et il a été convenu que la production du film pourrait reprendre en janvier.

Une enquête sur la tragédie est toujours en cours, menée par les responsables du bureau du shérif de Santa Fe. Aucune charge n'a été retenue pour l'instant.

Covermedia