Rupture avec Justin Timberlake : Britney Spears revient sur un douloureux moment

Covermedia

14.12.2021 - 12:01

Covermedia

14.12.2021 - 12:01

Britney Spears n'a toujours pas digéré l'interview de 2003 par Diane Sawyer sur ABC, alors qu'elle sortait tout juste de sa rupture avec Justin Timberlake. Dans un post sur Instagram, la chanteuse a dit tout le mal qu'elle pensait de ce moment douloureux de sa carrière.

Britney Spears s'est exprimée sur son interview de 2003 avec Diane Sawyer suite à sa rupture avec Justin Timberlake. Dans un long post Instagram, la popstar a évoqué cet entretien au cours duquel la journaliste d'ABC est venue dans son appartement et l'a interrogée sur sa séparation.

« Oserions-nous oublier l'interview de Diane Sawyer dans mon appartement il y a presque 20 ans ? Qu'est-ce que c'était que cette approche de ''Tu as tort ?» Mon Dieu... et me faire pleurer ??? », a-t-elle posté, ajoutant qu'à l'époque, elle avait vécu seule dans son appartement pendant un an, sans jamais parler à personne.

« Mon manager a mis cette femme chez moi et m'a fait parler à la télévision nationale et elle m'a demandé si j'avais un problème de shopping !!! A quel moment ai-je eu un problème de shopping ? » a-t-elle ajouté.

La chanteuse de Gimme More s'est livrée sur le fait qu'elle était « sous le choc » après la séparation, ajoutant qu'elle « n'a parlé à personne pendant un très long moment. J'étais en état de choc... C'est assez nul de la part de mon père et de trois hommes de se présenter à ma porte alors que je pouvais à peine parler... Deux jours plus tard, ils ont mis Diane Sawyer dans mon salon... Ils m'ont forcée à parler ! »

La star, qui avait 22 ans à l'époque, a déclaré qu'elle était un « bébé », mais qu'elle a appris à bloquer les questions indiscrètes.

Dans une déclaration à People, l'avocat de Jamie Spears, Alex Weingarten, a nié qu'il ait été impliqué dans l'organisation de l'interview. « M. Spears n'a aucune idée de ce dont parle Mme Spears. Jamie n'a jamais organisé d'interview avec Diane Sawyer et n'était pas présent lors de cette interview. Il n'avait rien à voir avec la carrière de Britney à ce stade et n'était absolument pas impliqué dans cette interview. Jamie aime beaucoup Britney, ne lui souhaite que le meilleur et espère qu'elle continuera à chercher l'aide dont elle a besoin pour rester en sécurité et en bonne santé », peut-on lire dans le communiqué.

Covermedia