Dwayne Johnson met fin aux vraies armes sur ses tournages de film

Covermedia

4.11.2021 - 19:18

Dwayne Johnson a, comme beaucoup, été horrifié par le tragique incident survenu sur le plateau de Rust. L'acteur a révélé à Variety qu'il arrêtera désormais d'utiliser de vraies armes sur ses tournages.

Dwayne Johnson a fait vœu d'arrêter d'utiliser de vraies armes à feu sur les tournages des films produits par sa société.

Covermedia

4.11.2021 - 19:18

Dwayne Johnson a fait vœu d'arrêter d'utiliser de vraies armes à feu sur les tournages des films produits par sa société, suite à l'incident survenu sur le plateau du tournage de Rust, en octobre, qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins. Cette dernière est décédée de ses blessures après qu'une arme à feu devant être chargée à blanc a été déchargée sur le plateau par Alec Baldwin. Le pistolet contenait une balle réelle qui fut fatale.

Dwayne Johnson, qui n'a aucun lien avec l'incident, a cependant révélé à Variety qu'il n'utilisera plus que des pistolets factices sur les tournages de Seven Bucks Productions, son entreprise. « Je ne peux pas parler pour les autres, mais je peux vous dire qu'aucun film que nous produirons avec Seven Bucks, aucun film, aucune série télévisée, n'utilisera de vraie arme à feu. Nous utiliserons des pistolets factices et nous nous occuperons des effets spéciaux en post-production. On se fiche du coût », a-t-il révélé.

Il a ensuite dévoilé avoir discuté des mesures de sécurité sur les tournages avec son équipe après le drame. « Il y a des protocoles de sécurité, et des mesures que nous avons toujours prises dans l'industrie, et que nous prenons très au sérieux, nos tournages sont sûrs et nous en sommes très fiers. Mais les accidents arrivent, et quand quelque chose comme cela arrive, ça nous brise le cœur. Je pense que la chose la plus prudente est de faire une pause, juste une seconde, et de ré-examiner comment on va avancer et travailler ensemble », ajoute-t-il.

Ces commentaires font suite aux allégations de Jason Bowles, l'avocat de l'armurière du film, qui suggère qu'une balle aurait pu être placée au milieu des munitions à blancs pour « saboter le tournage ». « Jamais Hannah n'aurait pensé que des balles réelles pourraient avoir été dans la boîte des balles à blanc. Qui les a mises là et pourquoi ? C'est la question centrale. Personne n'aurait pu anticiper cela ou penser que quelqu'un mettrait de vraies balles sur le tournage », a révélé son équipe légale.

Covermedia