Nos impressions !

« Harry et Meghan », le docu événement vaut-il le coup d’œil ?

Elvire Küenzi

23.12.2022

On en entend parler depuis des semaines et la bande annonce du documentaire sur l’histoire des deux amoureux promettait du lourd. On l’a vu et on vous livre nos impressions !

Meghan et Harry voulaient vivre heureux et cachés mais s’exposent ici à un nouveau jeu médiatique.
Meghan et Harry voulaient vivre heureux et cachés mais s’exposent ici à un nouveau jeu médiatique.
Getty Images

Elvire Küenzi

23.12.2022

La monarchie tremblait de peur à l’idée de faire face à de fâcheuses révélations tandis que les spectateurs, eux, tremblaient d’impatience. Finalement, le séisme n’a pas détruit le London Bridge et les pendules britanniques n’ont pas été remises à l’heure par un énième scandale.

«Révéler leur vérité et leur version de l’histoire»

Les trois premiers épisodes plantent les graines de l’histoire des deux amoureux. Le conte de fée est mignon mais un peu trop mièvre, même pour moi qui adore les histoires d’amour. On voit Meghan couper des roses dans son jardin, on assiste aux confidences du couple dans leur grande maison californienne et on les suit dans leurs voyages humanitaires.

C’est beau et propre. On se rend compte assez vite qu’ils ne sont pas là pour laver leur linge sale en public mais pour révéler leur vérité et leur version de l’histoire.

Meghan et l’harcèlement médiatique 

Le propos devient plus intéressant quand le couple évoque le harcèlement médiatique subit pas Meghan, la question raciale et la montée du nationalisme en Grande-Bretagne. La mise en perspective des événements politiques avec l’arrivée de Meghan, une femme américaine et métisse, dans la famille royale conservatrice apporte un peu de substance à tout ce pudding géant.

Malheureusement, cela ne suffit pas pour faire décoller le documentaire même si la 2ème partie s’avère plus intéressante. C’est alors qu’on prend la pleine mesure de la guerre médiatique dont Meghan a été la victime.

«Je ne voulais plus vivre»

Accusations en tout genre, mensonges et attaques, la presse n’épargne rien à la nouvelle duchesse. Du côté de la royauté, on s’inquiète de l’intérêt qu’elle suscite, les tabloïds auraient ainsi reçu l’ordre de la descendre en flèche.

Eh oui, ça évitera qu’elle fasse de l’ombre à sa belle-sœur, Kate la bien-aimée. Le conte de fée vire donc au cauchemar et croyez-moi, ça ne donne pas envie d’épouser un prince ! La pression est si forte que Meghan avoue « je ne voulais plus vivre » et parle en toute honnêteté de la dépression qu’elle a traversée.

Le couple décide alors de voler de ses propres ailes dans une fuite salvatrice.

Beaucoup de temps et d’argent pour...

Certes, leur mariage a bouleversé les codes, certes ils ont vécu des difficultés mais six heures de visionnage et 100 millions dépensés par Netflix pour ce résultat là, ça fait beaucoup de temps et d’argent consacrés à cette histoire.

Meghan et Harry voulaient vivre heureux et cachés mais s’exposent ici à un nouveau jeu médiatique. J’ai regardé le documentaire jusqu’au bout mais pour tout vous avouer, j’aurais bien tiré ma révérence avant la fin parce que ça ne casse pas trois pattes à un corgi.

Le documentaire est toujours disponible sur Netflix (et si ça peut vous rassurer et vous donner envie de le regarder, l’un de mes collègues a trouvé l’histoire très romantique !).

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).
Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).