Hoshi raconte la maladie sournoise dont elle souffre

Covermedia

29.11.2021 - 13:48

Hoshi s’est confiée au Journal du Dimanche sur la maladie qui la mine depuis des années. La jeune révélation de la musique française fait preuve d’un grand courage.

Covermedia

29.11.2021 - 13:48

Depuis qu’elle a 5 ans, Hoshi a été obligée de faire face avec des pertes d’équilibre terribles, des acouphènes et une surdité – qui va en s’aggravant.
Covermedia

Hoshi, de son vrai nom Mathilde Gerner, est une des nouvelles star de la chanson française. À à peine 25 ans, la jeune femme a séduit avec un univers très personnel. Pourtant, celle qui a fait de la musique sa raison de vivre souffre d’une maladie aussi difficile à vivre pour une musicienne qu’impossible à soigner : la maladie de Ménières. Depuis qu’elle a 5 ans, Hoshi a été obligée de faire face avec des pertes d’équilibre terribles, des acouphènes et une surdité – qui va en s’aggravant. Et sans espoir aucun d’amélioration. Comme elle l’a confié au journaliste du Journal du Dimanche qui l’interviewait, « aucun traitement n'existe, aucun médicament n'est efficace » contre cette atteinte de l’oreille interne.

Les malaises sont imprévisibles et exigent qu’elle cesse immédiatement ce qu’elle fait, ou bien l’empêchent de dormir. « Parfois, de violentes crises de vertiges surviennent en pleine nuit. Je dois alors tout arrêter et m'allonger », raconte-t-elle.

Déterminée, Hoshi n’a pas renoncé à son rêve musical, et elle passe beaucoup de temps dans son studio d’enregistrement, mais, dit-elle, elle sait qu’elle doit rester prudente. Elle ne fait pas plus de deux concerts par semaine, car plus pourrait accélérer sa perte d’audition. Et la jeune femme fan de mangas profite de ses dimanches pour « flemmarder » avec des jeux vidéo et devant ses « vieux dessins animés préférés ».

Covermedia