Taylor Swift

Jake Gyllenhaal réagit enfin à la sortie de la nouvelle version d'All Too Well de Taylor Swift

Covermedia

18.2.2022 - 14:56

Jake Gyllenhaal n'a pas pu éviter de répondre à des questions concernant la sortie d'All Too Well, le morceau de Taylor Swift qui, selon de nombreux fans, évoquerait leur relation. Mais dans une interview pour Esquire, l'acteur explique pourquoi selon lui, la chanson parle de tout autre chose.

Covermedia

18.2.2022 - 14:56

Jake Gyllenhaal a répondu à la fureur liée à la publication de la version de 10 minutes de All Too Well de Taylor Swift.

La version originale d'All Too Well figurait sur l'album Red de la chanteuse en 2012, un titre qui semble évoquer sa brève relation avec la star du cinéma, bien que cela n'ait jamais été confirmé. Une version de 10 minutes de la ballade, qu'elle a enregistrée environ 10 ans auparavant, a été publiée en novembre sur le réenregistrement de l'album, Red (Taylor's Version), et était accompagnée d'un court-métrage réalisé par Taylor Swift elle-même.

La version étendue contenait des paroles inédites qui ont fait bondir les fans et ravivé le sentiment anti-Gyllenhaal sur les réseaux sociaux.

Lorsqu'on lui a demandé de commenter l'agitation, la star de Brokeback Mountain a déclaré au magazine Esquire : « Cela n'a rien à voir avec moi. Il s'agit de sa relation avec ses fans. C'est son expression. Les artistes », a-t-il expliqué.

L'acteur a confirmé qu'il n'avait pas écouté le nouvel album et a insisté sur le fait que le mois qui a suivi sa sortie n'a pas été difficile pour lui. « Je n'ignore pas que l'on s'intéresse à ma vie. Ma vie est merveilleuse. J'ai une relation qui est vraiment merveilleuse, et j'ai une famille que j'aime énormément. Et toute cette période m'a fait prendre conscience de cela », a ajouté la star.

Le journaliste a noté que Jake Gyllenhaal, qui sort avec la mannequin français Jeanne Cadieu, a désactivé ses commentaires Instagram après la sortie du titre et a suggéré que c'était peut-être un problème pour lui. « À un moment donné, je pense qu'il est important, lorsque les fans deviennent indisciplinés, que nous nous sentions responsables de les faire rester civils et de ne pas permettre la cyberintimidation en son nom. Ma question est la suivante : est-ce là notre avenir ? La colère et la division sont-elles notre avenir ? Ou pouvons-nous être autonomes et donner du pouvoir aux autres tout en mettant l'empathie et la civilité dans la conversation dominante ? C'est la discussion que nous devrions avoir », a-t-il conclu.

Covermedia