«John Lennon a poussé les Beatles à se séparer»

Covermedia

12.10.2021 - 10:42

Paul McCartney s'est confié sur la fin des Beatles dans une interview pour Radio 4. Selon lui, c'est John Lennon qui est à l'origine de la séparation du groupe.

Covermedia

12.10.2021 - 10:42

La star de 79 ans a décrit la période précédant la fin du groupe comme « la plus difficile » de sa vie
Covermedia

Paul McCartney affirme que c'est John Lennon qui a poussé les Beatles à se séparer. L'auteur-compositeur devrait apparaître sur This Cultural Life sur BBC Radio 4 le 23 octobre et dans un aperçu de l'émission publié par The Guardian, il clarifie les rumeurs sur le membre du groupe qui a mis fin aux Beatles.

« Je n'ai pas déclenché la séparation. C'est notre Johnny, a-t-il déclaré, faisant référence à John Lennon. John est entré un jour dans une pièce et a dit : «Je quitte les Beatles». Est-ce que ce genre de choses instigue une séparation ou non ? » Et de se dédouaner : « C'était mon groupe. C'était mon travail, c'était ma vie, alors je voulais que ça continue. »

«Nous avons dû faire semblant»

La star de 79 ans a décrit la période précédant la fin du groupe comme « la plus difficile » de sa vie, où lui, George Harrison et Ringo Star ont été « laissés là pour ramasser les morceaux ». Il affirme que leur manager, Allen Klein, leur a dit de faire profil bas dans les semaines qui ont suivi, pendant que les négociations commerciales se terminaient. « Alors pendant quelques mois, nous avons dû faire semblant, a-t-il expliqué. C'était bizarre parce que nous savions tous que c'était la fin des Beatles mais nous ne pouvions pas simplement nous en aller. »

Après avoir gardé le silence sur le sujet pendant un certain temps, il a révélé la vérité parce qu'il en avait « marre de la cacher ». « À peu près à cette époque, nous avions des petites réunions et c'était horrible. C'était le contraire de ce que nous étions. Nous étions des musiciens, pas des gens qui font des réunions. »

Il a poursuivi les Beatles en justice... «pour leur bien»

En 1970, Paul McCartney a poursuivi le groupe en justice, ce qui, selon lui, était une tentative d'écraser le contrôle d'Allen Klein. « Je devais me battre et la seule façon pour moi de me battre était de poursuivre les autres Beatles, parce qu'ils allaient avec Klein. Et ils m'en ont remercié des années plus tard », a-t-il raconté.

Si John Lennon n'avait pas voulu quitter le groupe, il pense qu'ils auraient continué à faire de la musique ensemble. « Le fait était vraiment que John se faisait une nouvelle vie avec Yoko, explique le musicien. John avait toujours voulu se détacher de la société parce que, vous savez, il avait été élevé par sa tante Mimi, qui était assez répressive, alors il cherchait toujours à se détacher. »

Covermedia