La reine Elizabeth II reçoit pour la première fois en un mois

ATS

17.11.2021 - 19:26

La reine Elizabeth II, 95 ans, a reçu mercredi le chef d'Etat major britannique Nick Carter au château de Windsor. Il s'agit de son premier entretien en face à face rendu public depuis que ses médecins l'ont mise au repos il y a presque un mois.

L'état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins le 20 octobre.
KEYSTONE/AP/Toby Melville

ATS

17.11.2021 - 19:26

«Sa Majesté a reçu le général Sir Nicholas Carter au château de Windsor aujourd'hui», a indiqué mercredi le palais de Buckingham dans un bref communiqué.

Des images de la rencontre montrent la souveraine debout en robe à fleurs s'entretenant avec le chef d'état-major Nick Carter, qui s'apprête à quitter son poste.

L'état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins le 20 octobre, et passé une nuit à l'hôpital pour des examens «préliminaires» qui n'ont jamais été précisés.

Plusieurs annulations

Elle a annulé plusieurs apparitions publiques et jusqu'à celle de mercredi, ses seules audiences rendues publiques avaient eu lieu par visioconférence. Le Premier ministre Boris Johnson a indiqué l'avoir rencontrée à Windsor le 10 novembre, mais aucune image n'avait été publiée.

Dimanche, elle devait effectuer son retour en public en observant depuis un balcon une cérémonie en hommage aux victimes des guerres. Mais sa participation a été annulée à la dernière minute, le palais expliquant qu'elle s'était fait mal au dos.

«Elle va bien, merci beaucoup», a assuré mercredi le prince Charles, héritier de la couronne, à SkyNews en marge d'un déplacement en Jordanie. «A 95 ans, ce n'est plus aussi facile qu'avant. C'est déjà assez dur à 73 ans», a poursuivi le septuagénaire.

Elizabeth II avait aussi annulé fin octobre son déplacement à Glasgow (Ecosse) pour la conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) ou les princes Charles et William ont représenté la famille royale.

Mercredi, elle a répondu à Nick Carter, qui s'étonnait d'être resté huit ans à son poste : «Je suppose que quand on est à un tel poste, il est plus facile de continuer, n'est-ce pas ?» «Je pense que c'est vrai, même si je pense qu'à un moment il est temps d'aller de l'avant», a répondu le général Carter.

Agenda allégé

L'emploi du temps de la reine a été très allégé depuis le 20 octobre, avec seulement une poignée de visioconférences rendue publiques par le palais.

le 1er novembre, la presse britannique avait cependant publié des photos de la reine conduisant une Jaguar verte, lunettes de soleil et foulard sur les cheveux, sur ses terres du château de Windsor.

ATS