«Violés psychologiquement»

Comment la gourou d'une secte a tout pris à Michelle Hunziker

tsch

27.9.2018

Elle est belle, talentueuse et heureuse en mariage. Cependant, Michelle Hunziker a passé cinq ans dans l'enfer d'une secte. Elle parle à présent ouvertement de cette période sombre de sa vie.

Michelle Hunziker illumine de son sourire chaque pièce dans laquelle elle pénètre, un sourire qui est malheureusement resté complètement éteint pendant cinq ans: à l'âge de 23 ans, la présentatrice est tombée dans les griffes d'une secte. Une expérience douloureuse dont elle parle aujourd'hui à cœur ouvert dans son livre «Ein scheinbar perfektes Leben» («Une vie parfaite en apparence») – en guise de mise en garde. Car la Suissesse de 41 ans est bien placée pour savoir que certains individus, s'autoproclamant coaches de vie, n'éprouvent aucun scrupule à manipuler la vie de personnes en détresse.

«À l'époque, j'ai commencé à avoir des problèmes alors que j'avais tout pour être heureuse», se souvient Michelle Hunziker dans «Bild» revenant sur l'époque où elle a rencontré Giulia Berghella, qui était à la tête de la secte «Krieger des Lichts». «J'étais mariée à Eros Ramazzotti, nous avions un enfant, mais nous traversions une crise. Pour ne rien arranger à la situation, cela faisait six ans que je n'avais plus eu aucun contact avec mon père, qui était alcoolique. Aujourd'hui, j'aurais été voir un psychologue, mais à l'époque, j'étais naïve et aurait trouvé ça horrible.»

Alors qu'elle était âgée d'un peu plus de vingt ans, Michelle Hunziker a traversé la période la plus sombre de sa vie: à l'époque, elle s'est fait manipuler par la gourou d'une secte.
Getty Images

Même sa vie sexuelle était sous contrôle

Au lieu de cela, elle s'est tournée vers Giulia Berghella, qu'elle appelle Clelia dans son livre. La gourou n'a pas tardé à prendre le contrôle de la vie de sa célèbre nouvelle recrue, tout comme elle l'avait fait avec ses autres victimes. «Nous devions nous soumettre à des rituels de lavage et suivre un régime végan extrêmement strict. Mon appartement était aussi propre qu'une salle d'opération. Nous portions tous du blanc ou des couleurs claires. Lors de nos rencontres, nous ne pouvions pas porter de chaussures et devions laver nos mains à plusieurs reprises. De plus, j'ai dû vivre dans l'abstinence de 23 à 27 ans, des années qui auraient dû être les plus belles de ma vie», se souvient la Tessinoise de naissance. Aujourd'hui, j'ai compris: «Clelia nous a tous violés psychologiquement.»

Cette femme, qui se faisait appeler «Maîtresse», a tout pris à Michelle Hunziker – et surtout son argent: «Au début, elle demandait 50 euros par thérapie. À la fin, presque tous les membres de la secte vivaient sur mon compte. Elle s'occupait de ma carrière et de mes contrats. Selon mes estimations, elle m'a pris un ou deux millions d'euros, peut-être plus.» Au cours de son lavage de cerveau, Michelle Hunziker a coupé les ponts avec sa mère, même son mariage avec Eros Ramazzotti n'a pas résisté.

Elle a quitté la secte pour sa fille

C'est sa fille Aurora (21 ans), à l'époque âgée de huit ans, qui lui a fait prendre conscience qu'elle n'était plus elle-même et qu'elle s'était énormément éloignée de ses proches: «À l'époque, elle m'a dit: "Je veux retrouver ma maman blonde et souriante." Je l'ai ressenti comme un coup de poignard dans le cœur. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à me détacher du groupe», se souvient la maman de trois enfants.

Bien qu'il lui ait fallu beaucoup de temps pour se reconstruire psychologiquement, Michelle Hunziker n'éprouve aujourd'hui aucune haine vis-à-vis de sa tortionnaire: «Elle m'a pris énormément de choses et m'a fait beaucoup de mal, mais non, je ne la hais pas», déclare la jolie blonde au sujet de Giulia Berghella. «Je suis moi-même responsable de tout ce qui m'est arrivé. J'aurais pu dire non.»

Aujourd'hui, Michelle Hunziker a retrouvé le sourire. C'est une présentatrice très demandée en Suisse, en Italie et en Allemagne. Elle s'est réconciliée avec sa mère et a trouvé le grand amour en la personne de Tomaso Trussardi (35 ans). Ça l'aide à soigner ses traumatismes: «Je crois que dans la vie, tout a un sens et ma vie est merveilleuse aujourd'hui.»

Alizée Gaillard en images

Ces couples de stars qui durent

Retour à la page d'accueil