Twitter

Alyssa Milano et Ashley Judd racontent leurs agressions sexuelles

CoverMedia

23.9.2018 - 13:06

Alyssa Milano.
Source: Covermedia

Suite aux critiques lancées par Donald Trump à propos d’une victime d’agression sexuelle, Alyssa Milano et Ashley Judd ont partagé sur Twitter les agressions dont elles ont été victimes. Elles expliquent pourquoi en parler leur a pris du temps.

Alyssa Milano et Ashley Judd n’ont pas apprécié les critiques de Donald Trump envers une victime d’agression sexuelle. L’ancien présentateur de The Apprentice devenu président des Etats-Unis a évoqué les accusations portées par le Dr. Christine Blasey Ford contre Brett Kavanaugh, le juge nommé à la Cour Suprême par Donald Trump.

«Je n’ai aucun doute que, si l’agression sur le Dr. Ford était aussi terrible qu’elle le dit, des charges auraient été immédiatement déposées auprès des autorités locales par elle-même ou ses adorables parents», a écrit le président des Etats-Unis. Le Dr. Ford affirme avoir été agressée sexuellement par Brett Kavanaugh lors d’une soirée au début des années 80 quand ils étaient au lycée, ce que l’accusé dément.

Depuis le post de Donald Trump, le hashtag #WhyIDidntReport (ndlr : pourquoi je n’ai rien dit, en français) a fait son apparition sur Twitter. Alyssa Milano fait partie de celles qui ont raconté leur histoire par le biais de ce hashtag. «Hey Donald Trump, Ecoute bien. J’ai été agressée sexuellement deux fois. Une fois quand j’étais ado. Je n’ai jamais été porté plainte à la police et il m’a fallu 30 ans pour en parler à mes parents. Si des survivantes d’une agression sexuelle veulent ajouter quelque chose, faites-le dans les réponses s’il vous plaît. #MeToo», a-t-elle écrit.

Ashley Judd a elle aussi raconté son histoire. «La première fois que c’est arrivé, j’avais 7 ans. Je l’ai dit aux premiers adultes que j’ai vus. Ils m’ont répondu ‘’Oh, c’est un gentil vieux monsieur, ce n’était pas son intention’’. Donc, quand j’ai été violée à 15 ans, je l’ai raconté dans mon journal intime. Quand une adulte l’a lu, elle m’a accusée d’avoir des relations sexuelles avec un homme adulte», a-t-elle détaillé.

La star de Riverdale, Lili Reinhart, a également pris part au mouvement : « (Je n’ai rien dit) parce que je ne voulais pas perdre mon boulot ni passer pour une drama queen #WhyIDidntReport ». Tout comme Daryl Hannah, qui a écrit sur Twitter: «J’ai parlé, ça n’a eu aucune importance, j’ai été dégagée, dénigrée et encore aujourd’hui je suis tenue pour responsable #WhyIDidntReport».

Les stars en guerre contre le harcèlement

Retour à la page d'accueil

CoverMedia