Ansel Elgort a renoncé à serrer la main d’une légende du hockey

CoverMedia

17.8.2018 - 16:07

Source: Covermedia

Ansel Elgort a préféré ne pas serrer la main de l’icône du hockey sur glace Wayne Gretsky pour éviter d’abîmer sa manucure. L’acteur s’est expliqué lors d’un entretien accordé à Esquire.

Ansel Elgort aime que ses ongles soient parfaitement taillés, brossés et polis régulièrement. Et un jour, alors qu’il était au salon de manucure, il a manqué l’occasion de serrer la main d’une légende du hockey.

« J’avais les ongles vernis, a expliqué l’acteur. Mon père avait besoin d’une pédicure, alors on y est allé ensemble. Il y avait cette femme là, et elle avait vu Baby Driver. Elle a dit : ‘Vous devez connaître mon mari, il s’appelle Wayne Gretzky. Il vient me chercher pour le déjeuner’. Alors j’avais mes ongles vernis, et Wayne Gretzky est arrivé, et je ne pouvais pas lui serrer la main parce que mes ongles étaient encore en train de sécher. »

Ansel Elgort est quelqu’un de particulièrement précieux qui, en plus de sa manucure, prend un grand soin à choisir ses vêtements, ce qui lui a servi pendant le tournage de The Goldfinch où il jouait le fils d’une victime d’attaque terroriste.

« Je portais ce costume sur mesure et je me sentais que le personnage (de Theodore Decker) s’emparait de ma vie, a-t-il continué. J’ai dû me souvenir que j’étais un enfant coloré et pas et type sombre et dépressif. Alors j’ai porté cette veste violette de chez Canada Goose et j’ai pu rentrer chez moi et bien dormir. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia