Antisémitisme : Mel Gibson accuse Winona Ryder de mentir

CoverMedia

24.6.2020 - 10:06

Winona Ryder at the world premiere of Season 3 of the Netflix TV series 'Stranger Things' at Barnum Hall. Santa Monica, 28.06.2019 Where: Santa Monica, Kalifornien, United States When: 28 Jun 2019 Credit: Regina Wagner/Geisler-Fotopress/picture-alliance/Cover Images
Source: Regina Wagner/Geisler-Fotopress/

Winona Ryder a récemment raconté que Mel Gibson lui aurait tenu des propos antisémites. L’acteur a démenti par le biais de son porte-parole dans une déclaration au New York Post.

Un porte-parole de Mel Gibson a accusé Winona Ryder d’avoir fabriqué un commentaire antisémite à son encontre lors d'une fête à Hollywood. Winona Ryder a raconté l'incident dans une interview accordée le week-end dernier au Sunday Times, affirmant que la star de Braveheart l'avait qualifiée de « réchappée des fours ».

« Nous étions à une fête bondée avec un de mes bons amis, et Mel Gibson fumait un cigare. Nous parlions tous et il a dit à mon ami, qui est gay, "Oh attends, je vais avoir le sida, là, non ?" », a déclaré Winona Ryder au journal. Poursuivant l'histoire, l'actrice a ajouté : « Puis quelque chose est arrivé au sujet des Juifs, et (Mel Gibson) a dit : "Tu n'es pas une réchappée des fours, n'est-ce pas ? " » Selon Winona Ryder, Mel Gibson a ensuite essayé de lui présenter des excuses, mais elle a été bouleversée par ses commentaires, car des membres de sa famille sont morts dans les camps de concentration nazis pendant la Shoah.

Aujourd'hui, Mel Gibson, qui a acquis une réputation d'antisémite lorsque les commentaires qu'il a faits à un officier de police juif lors d'une arrestation pour conduite en état d'ivresse en 2006 ont été rendus publics, a riposté par l'intermédiaire de son porte-parole. « C'est 100 % faux », a déclaré son représentant dans une déclaration publiée dans le New York Post.

Le porte-parole de Mel Gibson a affirmé que Winona Ryder avait inventé l'histoire pour un article de GQ en 2010, et que rien n'avait changé depuis. « Elle a menti à ce sujet il y a plus de dix ans, quand elle a parlé à la presse, et elle ment maintenant », a-t-il ajouté, avant de poursuivre. « De plus, (Ryder) a menti sur le fait que (Gibson) a essayé de lui présenter des excuses à l'époque. Il lui a tendu la main, il y a de nombreuses années, pour la confronter à ses mensonges, et elle a refusé d'en parler avec lui. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia