Ashley Graham a fui New York pour le Nebraska juste avant la mise en confinement de la ville

CoverMedia

4.4.2020 - 09:33

2019 Vanity Fair Oscar Party following the 91st Academy Awards at the Wallis Annenberg Center for the Performing Arts in Beverly Hills, California. Featuring: Ashley Graham Where: Beverly Hills, California, United States When: 24 Feb 2019 Credit: Sheri Determan/WENN.com
Source: Sheri Determan/WENN.com

Ashley Graham a passé 20 heures sur la route pour se rendre dans son Nebraska natal juste avant que le confinement de New York ne soit mis en place. Elle a parlé de son confinement à la campagne dans une interview pour l'émission Bright Minded de Miley Cyrus.

Ashley Graham a fui New York pour se réfugier dans son Nebraska natal juste avant que le confinement de la ville ne commence. La mannequin, qui a donné naissance à son premier enfant il y a 10 semaines, a pressenti que la Grosse Promme allait être mise en confinement et a suivi les conseils de sa mère l'encourageant à quitter la ville avec sa petite famille.

« J'étais genre : ''Allez, on y va", a-t-elle déclaré à Miley Cyrus dans l'émission Bright Minded Instagram Live de la popstar, mardi, admettant qu'elle était heureuse d'avoir pris le volant pour traverser le pays. Ça a été une bouffée d'air frais. Je regarde par la fenêtre maintenant et je vois de l'herbe... Je suis allée me promener. »

Et elle voit maintenant son confinement de manière positive, révélant que sans la pandémie, elle aurait déjà repris le travail après son congé maternité.

« Je passe un moment que je n'aurais pas pu avoir..., a-t-elle ajouté. Je suis incroyablement chanceuse. »

Ashley Graham a également révélé qu'un ami de la famille avait perdu la vie après avoir attrapé le coronavirus, mais qu'elle et sa famille allaient bien. Et elle utilise son congé forcé dans le Nebraska pour faire du sport, bien manger et se faire des câlins : « Je l'ai appris de ma sage-femme, a-t-elle ajouté, expliquant que c'est une pratique qui consiste à se réconforter en se donnant des câlins. Ça vous apprend à toucher et à vous connecter avec vous-même. Tout ce dont vous avez envie (en ce moment), c'est de vous faire un câlin. »

Elle prévoit également d'apprendre l'italien afin de pouvoir communiquer avec la famille de son mari en Italie : « Je vais sortir de tout ça en sachant parler une nouvelle langue », a-t-elle commenté.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia