Actu people

Benedict Cumberbatch : son héroïsme aurait pu lui coûter cher

CoverMedia

24.9.2018 - 11:06

Source: Covermedia

Benedict Cumberbatch a admis qu'il avait été « téméraire » lorsqu'il a tenté d'arrêter l'agression d'un livreur à vélo, à Londres. Il a expliqué dans The Ellen DeGeneres Show qu'il avait agi sans penser aux conséquences.

Benedict Cumberbatch était avec sa femme Sophie Hunter dans le centre de Londres, en novembre dernier (17), quand il est sorti en trombe de son Uber après avoir vu un groupe d’hommes casser une bouteille en verre sur la tête d'un livreur Deliveroo à vélo. Il avait été rapporté à l'époque que l'acteur britannique avait mis en fuite les quatre agresseurs, mais parlant pour la première fois de l'incident, la star de Docteur Strange a affirmé que ces information étaient « exagérées ».

« Je me sens bizarre parce que je n’en ai pas parlé au Royaume-Uni et c’est devenu un énorme truc, a-t-il commencé lorsqu’on lui a demandé exactement ce qu'il s’était passé dans le Ellen DeGeneres Show, diffusé lundi. En gros, ce qu'il s’est passé, c’est que j’ai vu un gars de Deliveroo à vélo se faire encercler par plusieurs mecs, un soir de novembre où il faisait très froid, et j'ai fait arrêter le taxi pour essayer de calmer les jeunes, qui étaient tous furieux, et j'ai essayé de calmer le type qui semblait être sur le point de se battre. Je ne pensais pas vraiment aux couteaux, à l’acide ou à toute autre chose qui auraient pu être sortie, alors c'était un peu inconsidéré de ma part, mais pas courageux ni héroïque. »

Lorsque l'animatrice Ellen DeGeneres lui a demandé comment il était parvenu à empêcher le vol, l'acteur a répondu qu'il « s'était mis littéralement en travers de la route ». « J'ai aussi essayé d'arrêter la circulation pour que les gens puissent être témoins si quelque chose se passait et s'il y avait du monde, ça pourrait arrêter toute violence », a-t-il ajouté.

Après l'incident, le chauffeur Uber a donné une interview dans laquelle il affirmait que la star de Sherlock était un « superhéros » qui en était venu aux mains avec l'un des jeunes hommes, mais le principal intéressé a affirmé que ces allégations étaient également « un peu exagérées ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia