Actu people

Boy George : son défi personnel à l'origine du nouvel album de Culture Club

CoverMedia

28.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Boy George a évoqué ce qui a inspiré le dernier album de Culture Club. Il s'est entretenu avec Entertainment Weekly sur le grand retour du groupe de pop anglaise.

Le défi que s'était lancé Boy George d'écrire sur ses voyages en Amérique a abouti au nouvel album de Culture Club, Life. C'est le premier album du groupe en 19 ans, bien que le groupe ait continué de se produire en concert régulièrement.

Dans une interview pour Entertainment Weekly, le chanteur britannique a dévoilé ce qu'il avait en tête quand il a écrit Runaway Train, une chanson qui fait référence à l’ancienne première dame américaine, Michelle Obama.

« J'ai écrit les paroles sous l'administration Obama. J'étais en tournée à Boston. C'était vraiment un récit de voyage, ce que je n'avais jamais fait auparavant, a-t-il expliqué. Je me moquais de l'idée d'écrire sur ses voyages. J'avais l'habitude de dire : "Qui écrit ces trucs ?" Mais je me suis lancé le défi d'écrire sur mes voyages en Amérique. Cette tournée était ma première tournée depuis que ma vie était devenue compliquée et sombre. Je suppose que j'ai vraiment réalisé à quel point j'étais chanceux d'être sur la route, de faire de la musique, d'être là, d'être aimé et adoré. »

Dans les années qui ont suivi son ascension, Boy George a lutté contre la toxicomanie et a même passé du temps en prison après avoir été reconnu coupable d'agression et de séquestration en 2008.

C'est lui-même qui a suggéré à ses compagnons de groupe, Roy Hay, Mikey Craig et Jon Moss, de créer de nouvelles chansons, car il ne souhaitait pas que le quatuor devienne simplement un groupe « ennuyeux » faisant partie du passé.

« C’est moi qui ai dit : "Eh bien, si nous devons jouer en concert, nous avons besoin de nouvelles chansons." Sans nouvelle musique, vous ne faites que des choses nostalgiques, ce qui a ses limites. Trop de nostalgie, c’est ennuyeux, a expliqué la star de 57 ans. C’était un processus très différent lors de la création de cet album, j’étais beaucoup plus ouvert aux suggestions. Mon truc a toujours été les paroles et la mélodie. Avec les mélodies, cette fois-ci, j’ai laissé Roy et Mikey faire des suggestions, et j'étais plutôt prêt à les entendre, à ma grande surprise ! »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia