Actu people

Chloe Grace Moretz : « Les patrons de studio avaient peur du film Come as you are »

CoverMedia

15.9.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Chloe Grace Moretz a affirmé que les studios hollywoodiens étaient « terrifiés » à l'idée de sortir son dernier film sur les thérapies de conversion homosexuelles. Elle a parlé de son film engagé dans une interview pour Porter.

Chloe Grace Moretz dépeint une adolescente internée de force dans un centre de thérapie de conversion homosexuelle dans Come as you are. Le film est basé sur le roman The Miseducation of Cameron Post d'Emily M. Danforth, paru en 2012. Bien que le film ait remporté le Grand Prix du jury du meilleur drame américain au Festival du film de Sundance en janvier, l'actrice de Kick-Ass a affirmé que les patrons de studios n’étaient pas pressés de distribuer le projet en raison de son thème controversé.

« C'est le premier film que je connais, au moins au cours des 20 dernières années, à avoir remporté le Grand Prix du jury (à Sundance) et à ne pas s'être vendu du jour au lendemain, a-t-elle déclaré au magazine Porter. « Les gens étaient terrifiés à l'idée de sortir un film comme celui-ci. »

La star de 21 ans a ensuite raconté qu’elle avait été instantanément intriguée par le personnage de Cameron quand elle a lu le scénario de Desiree Akhavan et de Cecilia Frugiuele pour la première fois . Mais elle a su qu'elle devait accepter le rôle après avoir commencé à faire des recherches sur les thérapies de conversation aux États-Unis.

« Quand j'ai lu le script, je pensais toujours que (les thérapies de conversion) étaient une sorte de problème archaïque. Ensuite, on a commencé à se pencher sur la question et on s'est pris cette avalanche d’informations. C’est légal dans 37 États et c’est seulement illégal dans les autres etats pour les mineurs, alors c’est plutôt légal en Amérique. C’est un problème. »

Pour se préparer au rôle, Chloé Grace Moretz a également parlé à deux de ses frères, qui sont ouvertement gay, de ce qu'ils avaient vécu en grandissant. Et elle a ajouté qu'ils se réjouissaient tous deux que leur sœur ait participé au film.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia