Cyril Hanouna : le Conseil d’Etat plus clément que le CSA

CoverMedia

19.6.2018 - 11:43

Source: Covermedia

Le CSA avait condamné C8 suite à plusieurs dérapages dans Touche Pas à Mon Poste!, l’émission de Cyril Hanouna. Le Conseil d’Etat vient d’annuler 1 des 3 sanctions retenues.

Cyril Hanouna peut souffler. Le Conseil d’Etat a annulé lundi (18 juin 18) une des trois sanctions réclamées par le CSA suite à des dérapages survenues dans son émission, Touche Pas à Mon Poste!, diffusée sur C8. La chaîne ne se passera donc pas de publicité pendant une semaine comme l’avait décrété le CSA.

Cette sanction avait été prise par le CSA notamment après une séquence au cours de laquelle l’animateur a fait croire à son chroniqueur, Matthieu Delormeau, qu’il avait commis un crime et qu’il devait en endosser la responsabilité. Pour le Conseil d’Etat, le chroniquer n’a « pas été montré sous un jour dégradant, humiliant ou attentatoire à sa dignité ». La sanction a donc été levée.

En revanche, C8 va bien devoir se passer de publicité pendant deux semaines lors des diffusions de Touche Pas à Mon Poste!, une sanction déterminée après la diffusion d’une séquence au cours de laquelle l’animateur avait pris la main de Capucine Anav pour la poser sur son sexe. Le Conseil d’Etat estime que cette séquence « ne peut que banaliser des comportements inacceptables » et qu’elle « tend à donner de la femme une image stéréotypée la réduisant à un statut d’objet sexuel ».

C8 devrait également régler l’amende de 3 millions d’euros réclamée par le CSA suite à une séquence jugée homophobe diffusée en mai 2017.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia