Dionne Warwick réfute les accusations d'agression sexuelles contre sa sœur

CoverMedia

6.8.2018 - 11:07

Source: Covermedia

Dans une interview pour le talk-show Larry King Now, Dionne Warwick a réfuté les accusations dont sa soeur défunte, Dee Dee Warwick, fait l'objet. Selon elle, sa sœur n'a jamais abusé de Whitney Houston quand elle était petite.

Dionne Warwick s'est exprimée sur les accusations visant sa sœur décédée, Dee Dee Warwick. Dans le nouveau documentaire intitulé Whitney, l'assistante de longue date de la chanteuse, a affirmé que la diva lui avait confié que Dee Dee Warwick, sa cousine, l'avait agressée lorsqu'elle était enfant. La chanteuse de I Will Always Love You aurait également avoué à son assistante que son frère aîné, Gary, était lui aussi une de ses victimes, ce qu'il a confirmé dans le film.

Après la révélation de ces accusations dans le documentaire qui a été présenté en avant-première au Festival de Cannes en mai (18), la mère de Whitney Houston, Cissy Houston, a envoyé un communiqué au magazine People en son nom et en celui de Dionne Warwick, affirmant qu'elles ignoraient tout de ces allégations jusqu'à quelques jours avant la sortie du film du réalisateur Kevin Macdonald. « Ma nièce Dionne Warwick et moi-même faisons cette déclaration pour faire entendre nos voix au-dessus du vacarme qui a entouré la sortie du film, Whitney, a écrit Cissy Houston en juillet (18). Bien que le film soit commercialisé en tant que projet approuvé/représenté par la famille Houston, ni mon fils, Michael, ni Dionne, ni moi-même n'étions au courant des allégations d'abus ou de la direction que prendrait le film jusqu'à deux jours avant sa projection à Cannes. Nous ne pouvons toutefois pas exprimer le choc et l'horreur que nous ressentons et la difficulté que nous avons de croire que ma nièce Dee Dee Warwick (la soeur de Dionne) a agressé deux de mes trois enfants... »

Aujourd'hui, Dionne Warwick qualifie ces accusations de « mensonges ». « J'ai essayé de m'abstenir de répondre à tout ça, a-t-elle déclaré à dans le talk-show Larry King Now qui sera diffusée prochainement. Tout d’abord, c’est complètement n'importe quoi. Ma sœur n’aurait jamais rien fait qui puisse nuire à un enfant, encore moins dans notre famille. Et faire que ces mensonges se perpétuent dans ce soi-disant film documentaire (Whitney), je pense que c'est mal. »

Elle a ensuite ajouté : « Je ne pardonnerai jamais, et je le dis bien, jamais à ceux qui ont perpétué cette folie ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia