La princesse Eugénie a dit «oui»

Du vent, un incident et un faux-pas...

Marjorie Kublun

12.10.2018

Les Britanniques se sont offert un deuxième mariage royal en cette année 2018. L'«autre» mariage royal comme il a été appelé dans les médias, a suscité des critiques mais aussi émerveillé les fans de la couronne britannique par les grands noms des invités.

Ce 12 octobre, Eugénie d'York, la petite-fille de la reine qui porte le titre de princesse a dit «oui» à son compagnon de longue date Jack Brooksbank. Si ce second mariage royal de 2018 était loin d'affoler autant que celui de son cousin Harry, le 19 mai, il a tout de même attiré l'attention médiatique pour plusieurs raisons: d'un côté il a suscité la polémique étant donné qu'Eugénie a choisi de se marier en la chapelle St.George à l'exemple de Harry et Meghan et qu'elle a également souhaité une balade en calèche dans Windsor – ce qui a inévitablemet attiré l'attention sur les frais de sécurité, estimés à 2 millions d'Euros d'argent public - eh oui, quand même! Les critiques mettent l'accent sur le fait qu'Eugénie d'York n'occupe que la 9è place dans l'ordre de succession au trône et que ce mariage aurait pu être célébré en moins grande pompe.

Une pluie de stars

A côtés des critiques, c'est aussi une liste d'invités prestigieuse qui a attiré la presse internationale ainsi que des visiteurs dans les rues de la ville. En effet, une pluie de célébrités sur leur trente-et-un est tombée sur Windsor et entre les membres de la famille royale et les stars du show-biz, dont Ellie Goulding, James Blunt ou Demi Moore, on ne savait plus où regarder! Malgré tout ce beau monde, quelques absences ne nous ont pas échappé: George et Amal Clooney ainsi que David et Victoria Beckham qui n ont pas foulé les marches de la Chapelle, ce qu'ils avaient fait au mariage de Meghan et Harry.

Vent et faux-pas

Pour joindre la chapelle de St.George, tout ce beau monde a dû se livrer une bataille contre le vent. Ce sont surtout ces dames qui ont dû bien s'accrocher à leurs bibis et chapeaux (parfois très imposants) tout en veillant à ne pas négliger leurs jupons… Si la plupart des invités ont réussi à atteindre la chapelle St.George sans devoir s'amuser à rattraper leur couvre-chef ou subir de «moment Marilyn Monroe», Lady Louise Windsor, la petite-fille d'Elizabeth, a eu moins de chance et le vent lui a joué un mauvais tour, dévoilant sa culotte... Néanmoins, le faux-pas mode revient à Ayda Field, l'épouse de Robbie Williams qui n'a pas respecté le code vestimentaire, arborant un tailleur sublime mais d'une teinte bien trop claire pour un mariage…

Retour sur le mariage de Harry et Meghan:

Photos officielles du mariage d'Eugénie D'York

Retour à la page d'accueil