Jennifer Aniston

Jennifer Aniston - encore une rumeur de maternité

AllTheContent

15.4.2021

Jennifer Aniston deviendra-t-elle bientôt maman? A l’occasion d’un tournage avec ses amis de «Friends», l’actrice de 52 ans aurait annoncé vouloir adopter un enfant. Une information que son agent a pourtant démentie dans la foulée. Alors, où en est la star? 

Jennifer Aniston, 2015, Los Angeles.
Jennifer Aniston, 2015, Los Angeles.
Keystone

AllTheContent

15.4.2021

Celle qui a interprété la pétillante Rachel Green durant des années aurait profité d’une réunion très spéciale avec les autres comédiens de «Friends» pour leur annoncer la grande nouvelle. Jennifer Aniston aurait enfin franchi le pas de devenir maman en adoptant bientôt une petite fille. Aussitôt démentie par son agent, la rumeur était pourtant lancée. Durant sa carrière, l’actrice avait déjà plusieurs fois abordé le sujet et les médias lui avaient souvent prêté une grossesse à tort. Au point qu’en 2016, Jennifer avait aussi dénoncé ces pressions à être mère à tout prix…



Grande nouvelle ou simple rumeur?

C’est lors du tournage d’un épisode spécial de «Friends» que l’annonce aurait été faite. Jennifer Aniston aurait confié avoir décidé d’adopter une petite fille de l’orphelinat mexicain Casa Hogar Sion, relayait ce mardi 13 avril la version britannique de «Closer». «Jen a estimé que les retrouvailles étaient le moment idéal pour faire l’annonce», déclare une source anonyme au magazine. Et d’ajouter que Courtney Cox et Lisa Kudrow étant déjà au courant, elle aurait saisi l’occasion de le dire aux garçons (…) car elle les voit rarement ces temps-ci». Une annonce faite à ses amis de longue date, qui tous «étaient ravis», habitués à partager «chaque détail de leur vie» et qui se sont «toujours soutenus mutuellement», précise encore le magazine.

Dès le lendemain, l’agent de la star s’empressait pourtant de démentir l’information: «Les rumeurs selon lesquelles Jennifer serait en train d’adopter un bébé sont fausses et ne se sont jamais produites», rapportait le site people américain «TMZ».

«Personne ne sait ce que j’ai traversé médicalement, et émotionnellement.»

Ce n’est pas la première fois que Jennifer Aniston est confrontée à une rumeur concernant sa maternité. Les médias ont souvent, durant toute sa carrière, prétendu qu’elle était enceinte à tort. C’est sans doute pourquoi, en 2016, la star s’était exprimée avec colère sur le sujet dans une longue tribune publiée dans le «Huffington Post».

Elle y dénonçait non seulement les rumeurs à répétition mais aussi l’injonction pesante à devenir mère. «Voilà mon point de vue sur ce sujet: nous sommes accomplies avec ou sans compagnon, avec ou sans enfant. (…) Cette décision nous revient, à nous seules. (…) Décidons en toute conscience, loin du bruit des tabloïds. Nous n’avons pas besoin d’être mariées ou mères pour être accomplies». Sur son projet personnel de maternité, elle ajoutait ensuite: «Oui, je serai peut-être mère un jour, et puisque j’en suis à tout déballer, si jamais ça m’arrive, c’est moi qui vous mettrai au courant. Mais je ne suis pas en recherche de maternité parce que j’aurais l’impression d’avoir raté quelque chose, comme voudrait nous le faire croire cette culture des infos célébrités».



Dans l'intimité, des moments difficiles

Au-delà de l’influence des médias, elle se confiait à nouveau en 2018 au magazine «InStyle» (lien en anglais) en abordant son expérience personnelle, apparemment douloureuse: «Personne ne sait ce qu’il se passe dans l’intimité d’un foyer. Personne n’imagine que cela soit un sujet douloureux pour moi et mon partenaire. Personne ne sait ce que j’ai traversé médicalement, et émotionnellement». Et de conclure, résolue: «Mais peut-être que ma destinée sur Terre n’est pas de procréer. Peut-être que j’ai d’autres choses à accomplir?».



Plus récemment, en février 2020, Jennifer Aniston abordait cette fois-ci la question beaucoup plus sereinement. Dans un entretien mené par l’actrice Sandra Bullock pour le magazine «Interview» (lien en anglais), elle imaginait ainsi l’avenir: «Ce n’est pas tant ce que je me vois faire, c’est plutôt une image dans ma tête où j’entends l’océan, où je vois l’océan, j’entends des rires, je vois des enfants courir partout, j’entends le bruit des glaçons dans un verre, je sens l’odeur de plats en train d’être préparés. C’est l’image joyeuse que j’ai en tête».