Actu people

Encore une suite pour Claude Lelouch

CoverMedia

15.10.2018 - 16:09

Source: Covermedia

Après Un homme et une femme, Claude Lelouch s’apprête à donner une suite à un autre de ses films iconiques. Comme il l’a expliqué au Parisien, la suite d’Itinéraire d’un enfant gâté verra le jour, avec ses deux acteurs originaux, Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina

Claude Lelouch va une nouvelle fois boucler la boucle d’une de ses histoires iconiques. Après la suite d’Un homme et une Femme, dont il vient d’achever le tournage à Deauville, le réalisateur culte du cinéma français va s’atteler à la suite d’Itinéraire d’un enfant gâté, sorti en 1988.

Et encore une fois, Claude Lelouch a réussi à convaincre les acteurs originaux, Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina, de reprendre leurs rôles respectifs, tout comme il avait convaincu Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant pour Un homme et une femme. « C’est l’enthousiasme de Jean-Paul (Belmondo) qui nous a donné envie de faire cette suite. Il veut faire un grand retour au cinéma », a confié Claude Lelouch au Parisien. L’acteur légendaire, aujourd’hui âgé de 85 ans, confirme qu’il a « tout de suite accepté » de reprendre son rôle. « Ça me fait tellement plaisir. Je suis prêt », ajoute-t-il. Même enthousiasme du côté de Richard Anconina : « Claude m’en avait parlé. Il est allé déjeuner avec Jean-Paul pour lui proposer. Il devait m’appeler ensuite. J’attendais donc le coup de fil de Claude. Et c’est Jean-Paul qui m’a appelé en me disant "C’est génial !" ».

L’histoire se déroulera 30 ans après la fin du premier volet et s’intitulera, comme l’a annoncé Claude Lelouch, « Itinéraire de deux enfants gâtés ». Et une nouvelle fois, le réalisateur innove. « On va partir en équipe restreinte, avec du matériel très léger, peut-être seulement des téléphones portables, et filmer toutes les folies qu’un homme de cet âge-là à envie de faire », explique-t-il, ajoutant que « le film va se construire pendant le tournage ».

Quant à son envie de donner des suites à des films passés, Claude Lelouch s’explique : « J’ai 80 ans. Je me rapproche de la ligne d’arrivée et j’ai envie de réussir le sprint final. (…) J’ai envie de mourir d’une overdose de cinéma ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia