Enrico Macias – comment sa voix a sauvé une petite fille de 4 ans

Covermedia

3.2.2021 - 14:25

Enrico Macias
Covermedia

C'est une histoire incroyable, mais vraie. Il y a douze ans, la voix d'Enrico Macias a sauvé une petite fille atteinte de quatre tumeurs au cerveau, comme le dévoile Le Parisien.

Il y a douze ans, la petite Noa R, née avec quatre tumeurs au cerveau, était plongée dans le coma. Alors qu'il semblait que ses espoirs de guérison étaient minces, elle a été sauvée... par la voix d'Enrico Macias.

Son père avait diffusé dans sa chambre d'hôpital «Tous les soleils de l'amitié», du chanteur, et sa voix a eu pour effet de réveiller la petite fille.

«Elle a répété Papa ayik ayik. Elle voulait dire: Papa musique», se remémorent ses parents au Parisien. Une histoire qui a touché Enrico Macias qui est devenu le parrain de la guérison de la petite fille, et qui l'accompagne, maintenant qu'elle a 16 ans, sur le chemin de la musique.

«Cette histoire est unique. Quand son père me l'a racontée les larmes aux yeux, j'ai cru à un fantasme de fan. Mais je me suis renseigné et je sais que c'est vrai. C'est fou. Cette chanson dit 'Réveille toi, c'est beau la vie. Même si ton coeur a des ennuis'. Et c'est ce qui s'est passé pour Noa. Je suis très attaché à elle. Et je ferai tout pour qu'elle réalise son rêve de devenir chanteuse. Elle commence, mais elle a déjà une oreille et une mémoire exceptionnelles. C'est un deuxième miracle», dévoile le musicien.

Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Nolwenn Leroy, dont la voix peut guérir certaines personnes. «Vous vous sentez déjà mieux là depuis que vous me parlez? Mais cela n'a pas l'air de marcher sur mes proches, sur ma famille, c'est pour ça que j'ai toujours pris cette information un peu comme ça... Il était dans son bureau, il y avait un petit garçon qui était autiste dans son bureau et qui a commencé à écouter la chanson et qui est devenu calme d'un coup. Donc c'est vrai que l'histoire est incroyable», avait-elle dévoilé en 2019 à Michel Cymès, sur le plateau de «Ça ne sortira pas d'ici».

Comme quoi, si la musique adoucit les mœurs, elle peut aussi guérir les tumeurs!

Retour à la page d'accueil

Covermedia