Fabrice du Welz répond à Joey Starr

CoverMedia

6.12.2017 - 13:13

Covermedia

C'est la guerre entre Fabrice du Welz et Joey Starr, que ce dernier avait écorché sur le plateau de Laurent Ruquier. Le réalisateur a tenu a lui répondre.

Joey Starr avait qualifié Fabrice du Welz « d'abruti » sur le plateau de Laurent Ruquier récemment. Il avait dit : « Du Welz, c'est autre chose, c'est un abruti. Le mec ne s'est même pas rendu compte que tout le monde avait envie de lui décrocher la tête avec les dents... Tous les acteurs, même l'équipe... (…) Un jour, entre deux prises, alors que je suis en train de discuter avec un jeune comédien, le réalisateur se jette sur moi et me hurle de fermer ma gueule. Waow. À qui tu parles, là ? Instantanément, un attroupement se fait. (…) J'ai enlevé mon costume et dit : "Tu sais quoi ? Tu vas te démerder tout seul. Je sais pas à qui tu parles, mais c'est pas à moi, je crois pas." Et je suis parti ». Les deux avaient travaillé ensemble sur Colt 45, un polar musclé qui avait fait un flop.

Sur son compte Instagram, le réalisateur a tenu à répondre aux accusations du rappeur devenu acteur : « Se faire traiter de "débile" par Didier Morville chez Ruquier est quelque chose qui mérite au moins un droit de réponse. J'ai très certainement ma part de responsabilité dans le naufrage de cette production, mais croyez-moi, je voulais faire un bon film. J'y croyais mais ce que j'ai vu, jour après jour dépassait l'entendement... JoeyStarr - qui était payé la somme rondelette de 50.000 euros par jour de tournage - n'a jamais été sobre lors de ses 6 jours de tournage. Il était au mieux ivre, au pire sous emprise chimique (puissante) qu'il prenait entre les prises... Je me moque de ce qu'il fait de sa vie mais sur un plateau de cinéma où il était censé incarner un spécialiste du tir de combat, vif et rapide vous conviendrez que c'est un problème ».

Zéro partout, balle au centre.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia