Mauvaise décision?

François Berléand: touché par le coronavirus

CoverMedia

15.9.2020 - 09:45

197607 Arnal-Garcia/Starface 2015-06-02 Paris France Internationaux de Roland Garros 2015. Le Village. Berléand, François
Source: Covermedia

Lorsque le confinement a été annoncé au printemps, François Berléand a décidé de suivre ses voisins dans le Lot avec toute sa famille, par peur d’attraper la Covid-19 en restant dans la capitale. Bien mal leur en a pris puisqu’il a confié sur RTL que tout le monde avait été infecté.

Lorsque le confinement a été décidé par le gouvernement français, nombreux sont les habitants des grandes villes qui ont décidé de se réfugier en région. Ce fut le cas de François Berléand et sa famille, qui croyaient se mettre à l’abri de la pandémie en suivant leurs voisins dans le Lot. Sauf qu’une des personnes de leur groupe était déjà atteinte du coronavirus sans le savoir.

«Nous étions onze et on l’a tous attrapé!»

«On a pris le risque de partir avec toute ma famille chez des gens qu’on ne connaissait pas plus que ça. Nous étions onze et on l’a tous attrapé! (…) L’un d’entre eux était contaminé et on l’a tous attrapé», a confié le comédien sur les ondes de RTL.

La maladie a touché la famille de façon différente. «Alexia (ndlr : la compagne de François Berléand) de façon sévère et les autres beaucoup moins. Il y a eu une perte du goût et de l’odorat mais moi c’était totalement asymptomatique. (…) J’étais le plus en forme, mais j’étais quand même fatigué», a-t-il ajouté.

«Je buvais au moins une bouteille (de vin) par jour.»

L’acteur avoue également s’être laissé aller, comme d’autres, à quelques excès, notamment d’alcool. «Je buvais au moins une bouteille (de vin) par jour. J’étais arrivé avec des caisses et j’en avais acheté sur place. Ces moments étaient extraordinaires mais au bout d’un moment, j’en ai eu un peu marre», a expliqué l’acteur, non sans humour.

Depuis, François Berléand et sa famille se sont remis et sont rentrés à Paris, où le comédien reprend la pièce Par le bout du nez, de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Pattelière, et avec François-Xavier Demaison, le 22 septembre au théâtre Antoine.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia