Geri Horner: «plus confiante» aujourd'hui qu'à l'âge d'or des Spice Girls

13.11.2020

Geri Horner à Londres, le 28 février 2019.
Source: Michael Wright/WENN.com

Geri Horner a affirmé avoir davantage confiance en elle aujourd'hui qu'à l'époque où les Spice Girls triomphaient à travers le monde. La chanteuse s'est confiée dans une interview pour le Times.

Geri Horner a plus confiance en elle maintenant qu'elle a atteint la quarantaine qu'à l'apogée des Spice Girls. La chanteuse a incarné le slogan «girl power» et a été l'une des membres les plus franches et les plus effrontées du groupe, sa robe imprimée du drapeau britannique qu'elle a portée aux BRIT Awards 1997 étant entrée dans l'histoire de la culture pop.

Bien qu'elle ait retrouvé ses camarades pour une tournée en 2019, Ginger Spice est généralement restée à l'écart des projecteurs ces dernières années, préférant passer son temps avec son mari Christian Horner, leur fils Monty, trois ans, et sa fille Bluebell, 14 ans, issue d'une relation précédente.

Cependant, elle a déclaré qu'avec l'âge, elle avait plus confiance en elle, et qu'elle était plus sûre d'elle-même que lorsqu'elle était l'une des femmes les plus célèbres au monde. «Quand vous avez 20 ans, vous pensez que vous avez tout compris, vous n'êtes pas tombé trop souvent et cette fanfaronnade continue comme une gueule de bois pendant un certain temps, a-t-elle déclaré au Times. Mais ensuite, ça s'épuise, la connexion interne du GPS tombe en panne. Mais dans la quarantaine, j'ai un peu d'expérience de la vie et je vois le mérite de rester vraiment connectée à mon instinct. J'ai tellement plus confiance en moi.»

Bien qu'elle se concentre maintenant principalement sur sa vie de famille, même si elle a récemment réalisé et joué dans sa propre série YouTube, «Rainbow Women», elle assure toujours croire au «girl power». «J'ai toujours pensé que le "girl power" n'était qu'un slogan très digeste, c'était comme envelopper des légumes dans du chocolat. Ce que nous disions aux femmes, c'est de trouver votre pouvoir. La conversation sur le féminisme a énormément évolué, mais le sentiment fondamental est le même: nous comptons toutes, nous comptons», a expliqué Geri Horner.

Retour à la page d'accueil