Guy Pearce : le scénario de Memento était du vrai charabia

CoverMedia

4.4.2020 - 09:36

Disney/ABC TV TCA Winter 2017 Party at Langham Hotel - Arrivals Featuring: Guy Pearce Where: Pasadena, California, United States When: 10 Jan 2017 Credit: Nicky Nelson/WENN.com
Source: Nicky Nelson/WENN.com

Guy Pearce a trouvé que le script de Memento était du charabia après l'avoir lu pour la première fois. Il a abordé la complexité du film de Christopher Nolan dans une interview pour GQ.

Guy Pearce a trouvé le scénario de Memento un peu trop complexe lorsqu'il l'a lu pour la première fois. Dans ce thriller psychologique de Christopher Nolan sorti en 200, l'acteur australien a incarné Leonard Shelby, un homme souffrant de perte de mémoire à court terme qui tente de résoudre le mystère du meurtre de sa femme.

Son personnage utilise des Polaroid et des tatouages pour garder une trace de ses recherches, car sa mémoire se réinitialise toutes les 15 minutes. La star a déclaré au magazine GQ dans une récente interview qu'il avait été plutôt déconcerté par le script du réalisateur.

Bien qu'il ait admis avoir eu l'impression que Memento était « un charabia », l'homme de 52 ans a fini par comprendre la complexité de Leonard et de son voyage, ce qui était tout ce dont il avait besoin pour appréhender son rôle.

« Les autres trucs ont commencé à avoir plus de sens alors que je travaillais avec Chris Nolan et que je répétais avec lui, a-t-il déclaré. Une fois que tout avait du sens pour moi, je devais alors tout mettre de côté et traiter chaque scène comme une petite chose indépendante parce que je n'étais pas censé me souvenir de ce qui s'était passé avant et, de toute évidence, je n'avais aucune idée de ce qui allait arriver par la suite. »

Cependant, une fois qu'il a commencé à tourner, Guy Pearce a senti que son rôle commençait à avoir un impact sur sa vie personnelle : « Ça m'a fait remettre en question ma propre mémoire. Je regardais une photo et je pensais à un souvenir qui lui était lié, puis je me disais : "Eh bien, je ne sais pas si ce souvenir est vraiment vrai." Cela m'a vraiment fait remettre en question mes propres souvenirs, alors merci Chris Nolan », a-t-il conclu en riant.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia