Gwyneth Paltrow : « On ne me prenait pas au sérieux en affaires avant que j'arrête le cinéma »

CoverMedia

9.4.2020 - 11:41

2019 amfAR Gala Los Angles held at Milk Studios in Los Angeles, California. Featuring: Gwyneth Paltrow Where: Los Angeles, California, United States When: 11 Oct 2019 Credit: Adriana M. Barraza/WENN.com
Source: Adriana M. Barraza/WENN.com

Peu de gens prenaient Gwyneth Paltrow au sérieux lorsqu'elle s'est lancée dans son entreprise bien-être. Comme elle l'a expliqué à Town & Country, elle a commencé à être jugée crédible quand elle a arrêté le cinéma.

Gwyneth Paltrow a eu du mal à être prise au sérieux en tant que femme d'affaires avant qu'elle ne mette sa carrière d'actrice de côté. La star d'Avengers a fondé sa marque Goop en 2008, et a depuis consacré la majorité de son temps à bâtir son empire centré sur le bien-être, qui a accumulé une clientèle mondiale impressionnante.

S'adressant au magazine britannique Town & Country, la star de 47 ans a révélé que l'attitude des gens envers elle avait changé une fois qu'elle avait réduit ses activités d'actrice. « Je ne veux pas me déplacer inutilement d'une case à une autre. Dans cette société, nous aimons que nos femmes soient digestibles, que nous les comprenions, mais si vous essayez d'être autre chose, on n'aime pas ça, a-t-elle déclaré. Les gens n'arrivaient pas à croire pendant longtemps que je dirigeais une entreprise, jusqu'à ce qu'ils m'entendent dire : "J'arrête le cinéma. Je ne serai plus jamais à l'écran." »

Goop a d'abord été lancée sous forme de newsletter et fait aujourd'hui l'objet de la série Netflix The Goop Lab with Gwyneth Paltrow. La marque propose également un podcast, possède une franchise de conférences bien-être, un groupe d'édition, des magasins et des pop-up stores dans plusieurs pays, en plus d'offrir de nombreux services de santé, de produits de beauté et de bien-être. Affirmant qu'elle sait très bien ce qu'elle fait, Gwyneth Paltrow a ajouté : « Vous pouvez continuer à y résister, mais je suis du bon côté. J'observe le marché. Je regarde ce qui se passe. »

Suite à la pandémie de coronavirus, la société de la star a décidé de reverser 25% des bénéfices de son sérum GOOPGLOW 20% Vitamin C & Hyaluronic Acid Glow Serum et 25% des bénéfices de la tenue G. Label, que Gwyneth Paltrow porte sur la couverture du magazine, au Frontline Responders Fund, une organisation qui vient en aide aux premiers intervenants pendant la crise du COVID-19.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia