Jennifer Aniston ne veut pas d’anti-vax dans ses relations

Covermedia

4.8.2021 - 12:53

Jennifer Aniston encourage tout le monde à se faire vacciner.
Covermedia

Jennifer Aniston a expliqué au magazine InStyle qu’elle en avait assez des «anti-vax» et les éliminait de ses relations. Par ailleurs, si elle se tient informée de l’évolution de la pandémie de Covid-19, l'actrice ne veut plus d’overdose d’informations, comme au plus fort de la crise sanitaire.

Covermedia

4.8.2021 - 12:53

Jennifer Aniston n'a pas de temps à perdre avec les personnes qui «refusent» d'accepter les offres de vaccinations Covid-19. Dans une interview pour la couverture du numéro de septembre 2021 du magazine InStyle, l'actrice s'est ouverte sur les protocoles stricts que les acteurs doivent respecter sur le tournage de la deuxième saison de «The Morning Show».

Jennifer Aniston a expliqué qu'elle n'avait pas de temps à perdre avec les personnes qui «refusent» le vaccin contre le Covid-19. «Il y a encore un grand groupe de personnes qui sont anti-vax ou qui n'écoutent tout simplement pas les faits. C'est une véritable honte. Cette semaine, je viens de rompre avec quelques personnes qui ont refusé ou n'ont pas divulgué (s'ils avaient été vaccinés ou non), et c'était malheureux», a-t-elle commenté. «Je pense qu'il est de votre obligation morale et professionnelle de prévenir, car nous ne sommes pas tous soumis à des tests tous les jours. C'est délicat parce que chacun a droit à sa propre opinion – mais beaucoup d'opinions ne semblent fondées sur rien d'autre que la peur ou la propagande», a-t-elle constaté.

Mais alors que Jennifer Aniston se tient au courant de toutes les dernières nouvelles relatives à la pandémie, elle a dû éteindre CNN à certains moments pendant le confinement, et a opté à la place pour des émissions plus légères comme les émissions de télé-réalité du «Bachelor». «J'ai vraiment dû arrêter (de trop regarder les informations). Nous avons tous ressenti une fatigue avec les informations, une fatigue de la panique, pendant la pandémie, parce que nous espérions qu'un jour nous nous réveillerions et entendrions quelque chose d'encourageant, et tout ce que nous avons eu, c'est plus de folie», a-t-elle ajouté.

Covermedia