John Wayne: son fils le défend contre des accusations de racisme

CoverMedia

30.6.2020 - 11:34

Source: Derrick Salters/WENN.com

John Wayne fait l'objet d'accusations de racisme après qu'une interview datant de 1971 a refait surface. Son fils, Ethan Wayne, a cependant affirmé à Fox News que son père s'était mal exprimé.

Le fils de John Wayne a exprimé sa consternation face aux demandes de retrait du nom de la star de cinéma d'un aéroport d'Orange County, en Californie, en raison de son racisme présumé. Certains politiciens locaux ont appelé à un changement de nom de l'aéroport John Wayne de Santa Ana suite aux commentaires que le défunt acteur a faits sur les communautés noires, amérindiennes et LGBTQ + dans une interview en 1971 avec le magazine Playboy.

«Notre soi-disant vol de ce pays n'était qu'une question de survie»

«Je crois en la suprématie blanche jusqu'à ce que les noirs soient assez éduqués pour être responsables, avait déclaré la star de Rio Grande. Je ne crois pas en l'idée de donner de l'autorité et des positions de leadership et de jugement à des gens irresponsables.» L'acteur de westerns, décédé en 1979, a également déclaré qu'il ne ressentait aucun remords à ce que les Amérindiens aient été privés de leurs terres. «Je ne pense pas que nous ayons eu tort de leur enlever ce grand pays... Notre soi-disant vol de ce pays n'était qu'une question de survie», avait-il ajouté. Dans son interview, la star a également utilisé une insulte homophobe.

Néanmoins, son fils, Ethan Wayne, affirme que son père n'était pas raciste. «Je sais que ce terme est facilement utilisé de nos jours, mais je le prends très au sérieux, a-t-il déclaré à Fox News. Il ne fait aucun doute que les paroles prononcées par John Wayne dans une interview il y a 50 ans ont causé de la douleur et de la colère, mais les vrais sentiments de Wayne ont été mal exprimés.» Il a assuré que son père ne soutenait en aucune façon la suprématie blanche.

Rappelant la mort de George Floyd le mois dernier, qui a déclenché les récentes manifestations de Black Lives Matter contre la brutalité policière, il a ajouté: «(John Wayne) aurait repoussé ces officiers de George Floyd, parce que c'était la bonne chose à faire. Il aurait défendu le droit de chacun de protester et d'œuvrer pour le changement.»

Retour à la page d'accueil