Actu people

Johnny Depp admet avoir eu des blackouts mais dément avoir frappé Amber Heard

CoverMedia

10.7.2020 - 11:07

Johnny Depp à Londres, le 7 juillet 2020. 
Source: WENN/Instar

Johnny Depp ne se souvient pas de tout ce qu'il fait lorsqu'il est sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue, mais il sait qu'il n'est pas capable de frapper une femme. C'est en substance ce qu'il a expliqué lors de son témoignage pendant le 3e jour du procès qui l'oppose au Sun, comme l'a relayé Press Association.

Lors de son procès pour diffamation, Johnny Depp a reconnu qu'il lui était arrivé d'avoir des blackouts, lors desquels il ne se souvenait plus de rien, mais a nié fermement avoir frappé son ex-femme. L'acteur était interrogé alors qu'il témoignait au troisième jour du procès qui l'oppose à News Group Newspapers, quand il a fait cette confession.

«J'ai fait des blackouts, bien sûr, mais dans chaque blackout il y a des bribes de mémoire. J'ai peut-être fait des choses dont je n'ai plus le souvenir, mais je ne suis pas quelqu'un de violent, en particulier avec les femmes (…) Je préférerais exprimer ma colère en frappant des objets inanimés plutôt que quelqu'un que j'aime», a-t-il affirmé, comme le relaye Press Association.

Lors de son passage dans le box des témoins, Sasha Wass, avocate de NGN, l'a également interrogé sur un texto qu'il a envoyé à Paige, la mère d'Amber Heard (depuis décédée) et dans lequel il mettait en avant toutes les qualités de celle qui était à l'époque sa femme. «Ce qu'il faut que vous sachiez c'est que votre fille a fait tout ce qu'il était possible de faire pour cette tâche compliquée qui consistait à prendre soin de ce pauvre vieux junkie que je suis. C'était un exercice de patience monumental. Je ne serais pas en vie sans elle», a-t-il écrit.

Johnny Depp s'est expliqué en affirmant qu'il voulait simplement dire des choses gentilles sur Amber Heard à sa mère, mais accuse l'actrice d'«Aquaman» de l'avoir empêché de prendre ses médicaments.

Le procès doit durer trois semaines et deux autres ex de Johnny Depp, Winona Ryder et Vanessa Paradis, sont attendues pour témoigner en faveur de la star de «Pirates des Caraïbes».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia