Un Ch'ti à son aide

Kad Merad remercie Dany Boon d’avoir sauvé son dernier film

Covermedia

1.9.2021 - 19:25

Kad Merad sort ce mercredi 1er septembre son nouveau film, "Un triomphe". Mais comme il l’a dévoilé sur les ondes de France Inter, sans l’aide de Dany Boon, le long-métrage n’aurait sûrement pas pu voir le jour.

Covermedia

1.9.2021 - 19:25

Kad Merad et Pierre Lottin étaient sur les ondes de France Inter, dans La bande originale, pour défendre Un triomphe, leur nouveau film. Un long-métrage qui a déjà été remarqué avant sa sortie dans les salles obscures, notamment à Angoulême, mais qui aurait bien pu ne jamais exister, sans l’aide de Dany Boon !

« C'est un film qui n'a pas été facile à financer. Pour l'histoire, avant de commencer le tournage, on a perdu deux financiers, on n'a pas de chaîne de télé. Mais Dany, par exemple, est arrivé comme un sauveur. C'est grâce à Dany Boon que le film a pu se financer et qu'on a pu tourner. On n'a pas tourné dans les meilleures conditions mais ça, ce n'est pas le problème », a dévoilé Kad Merad, sans bien sûr oublier les deux autres producteurs du film, Robert Guédiguian et Marc Bordure.

Pour Kad Merad, le thème du film (un professeur de théâtre cherche à monter une adaptation d’«En attendant Godot» avec des détenus) est sûrement l’une des raisons pour laquelle il a été difficile de trouver des financiers. « Il y a deux éléments : Prison et Beckett. Pour les gens qui sont censés, soi-disant, financer et offrir du rêve aux spectateurs, on ne peut pas imaginer qu'on puisse faire un film grand public, feel-good, populaire, en mêlant la prison et Samuel Beckett, qui est la pièce la plus lue dans le monde et certainement la plus drôle et absurde de tous les temps », affirme-t-il.

"Un triomphe" sort aujourd’hui au cinéma. L’occasion de prouver que les producteurs avaient tort ?

Covermedia