Kate Winslet affectée par les commentaires sur son physique

Covermedia

23.2.2021 - 13:23

Kate Winslet a eu beaucoup de mal à mettre de la distance avec les commentaires sur son physique dans les années 90, lorsqu’elle est devenue une star mondiale après Titanic. L’actrice a expliqué à The Observer que cela avait mis à mal sa confiance en elle.

Kate Winslet

Si beaucoup rêvent de devenir des stars, peu ont conscience du revers de la médaille, notamment les commentaires désobligeants incessants sur le physique. Kate Winslet en a fait l’expérience en devenant une star mondiale après la sortie de Titanic, dans lequel elle jouait le rôle principal face à Leonardo DiCaprio.

A tout juste 21 ans, l’actrice est devenue une icône de Hollywood et son poids est devenu un sujet de discussion permanent. «Ça a affecté ma confiance en moi. Je ne voulais pas aller à Hollywood, parce que je me disais ›’Mon dieu, si c’est ce qu’ils disent de moi en Angleterre, alors qu’est-ce que je vais recevoir là-bas?’’ Et puis ça change votre perception de la beauté. Je me suis sentie vraiment très seule. Pour la simple raison que rien ne peut vraiment vous préparer à ça. Ensuite, j’ai eu (ma fille) Mia à 25 ans et tout ça s’est simplement évaporé», a-t-elle confié à The Observer.

« C’est différent maintenant»

L’actrice oscarisé, à qui sa professeure d’art dramatique avait conseillé de passer des castings «pour des rôles de fille grosse», a relu certains articles écrits à son sujet à la fin des années 90. Si elle a été choquée par la brutalité des commentaires de l’époque, Kate Winslet se réjouit qu’aujourd’hui les critiques sont moins acerbes dans la presse. «C’est limite risible la façon dont les journalistes dans les tabloïds étaient cruels et critiques envers moi. Je cherchais encore à savoir qui j’étais! Ils faisaient des commentaires sur mon tour de taille, ils estimaient combien je pesais, ils écrivaient sur mon supposé régime. C’était horrible et très perturbant à lire. Mais je suis aussi émue, parce que c’est différent maintenant», a conclu Kate Winslet.

Retour à la page d'accueil