Covid-19

Kate Winslet: le film «Contagion» l'a préparée à la pandémie

CoverMedia

6.9.2020 - 09:34

L'actrice britannique Kate Winslet.
Source: Hubert Boesl/picture-alliance/Co

Le rôle de Kate Winslet dans «Contagion» l'a préparée à faire face à la pandémie de Covid-19. Comme elle l'a expliqué au «Hollywood Reporter», elle a été l'une des premières à porter un masque partout où elle allait.

Kate Winslet est convaincue que son rôle dans le film «Contagion» de 2011 l'a aidée à se préparer à la pandémie de Covid-19. Le thriller du réalisateur Steven Soderbergh suivait la propagation d'un virus respiratoire mortel inconnu à travers le monde, et mettait également en vedette Matt Damon, Gwyneth Paltrow, Laurence Fishburne, Jude Law et Bryan Cranston. L'actrice britannique y a joué le rôle du médecin Erin Mears, une agente du service de renseignement épidémique, qui était chargée de retrouver toutes les personnes qui avaient été en contact avec l'une des victimes, avant de succomber elle-même au virus.

L'actrice a déclaré au «Hollywood Reporter» que pour se préparer au rôle, elle avait passé du temps avec des épidémiologistes des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies, ce qui l'avait incitée à commencer à porter des masques en public dès le mois de février.

Mise en garde précoce

«Les gens pensaient que j'étais folle parce que je me suis promenée dans Philadelphie avec un masque pendant des semaines, j'allais à l'épicerie et j'essuyais tout avec de l'alcool isopropylique et je portais des gants», a-t-elle expliqué. «Puis, tout à coup, le 13 mars est arrivé, et les gens se sont dit: ''Mer**, où est-ce que je peux avoir un de ces masques?''»

Sa mise en garde précoce sur la propagation du virus s'est avérée efficace et elle a déclaré que c'était un trait de personnalité qui l'avait également poussée à se méfier dès qu'elle a commencé à entendre parler d'un virus à Wuhan, en Chine. «Je pense que c’est le côté inconnu de ce virus. Nous ne savons tout simplement pas comment il va affecter un individu donné. Je pense que c’est ce qui est si terrifiant, a-t-elle ajouté. Je suis une personne très pratique et simple, et si je dois répondre à une urgence, je me mets dans cet état d'esprit.»

Retour à la page d'accueil

CoverMedia