Katy Perry : le couvent maudit

CoverMedia

11.3.2018 - 13:07

Source: Covermedia

Depuis de longs mois, Katy Perry se bat pour devenir la propriétaire légale d’un couvent en Californie dont elle veut faire sa résidence principale. L’une des sœurs qui s’oppose à la vente est décédée pendant le procès comme l’a annoncé The Hollywood Reporter.

L’une des nonnes qui refusent de vendre le couvent où elles vivaient à Katy Perry est décédée après avoir fait un malaise lors du procès censé régler leur différend. Pendant l’audience qui se tenait ce vendredi (9 mars 18), Sœur Catherine Rose Holzman (89 ans) a fait un malaise au tribunal et est décédée ainsi que l’annonce le Hollywood Reporter.

L’archevêque Jose H. Gomez a confirmé l’information. « Sœur Catherine Rose a servi l’Eglise avec dévotion et amour pendant de nombreuses années et aujourd’hui, nous nous souvenons de sa vie avec une grande reconnaissance. Nos prières vont à la communauté de l’Immaculate Heart of Mary et à tous ses amis et ceux qui l’aimaient », peut-on lire dans le communiqué.

Katy Perry a acheté le couvent l’année dernière (17) pour 14,5 millions de dollars, mais la vente a été bloquée par les sœurs Catherine Rose Holzman et Rita Callanan, qui y vivaient jusqu’alors et préféraient une autre acheteuse, la restauratrice Dana Hollister. Cette dernière souhaite transformer le lieu en boutique hôtel et a expliqué qu’elle avait déjà passé un accord avec les deux nonnes, qui affirmaient avoir le droit légal de vendre le bien. Katy Perry, elle, a acheté la propriété à l’archidiocèse de Los Angeles. La juge Stephanie Bowick a annulé l’accord de vente des nonnes au profit de Katy Perry en novembre (17). De plus, en décembre, un juge a ordonné à Dana Hollister de verser 10 millions de dollars de dommages à l’archidiocèse de Los Angeles et Katy Perry pour avoir interféré dans la vente de la propriété.

Juste avant sa mort, Sœur Catherine Rose Holzman avait donné une interview à Fox 7 : « Nous demandons (à Dana Hollister) de nous sauver, d’acheter la propriété. (…) Et à Katy Perry, s’il vous plaît, arrêtez. Vous ne faites de bien à personne en blessant de la sorte autant de monde ». Le procès a été suspendu suite au décès de la nonne.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia