Kerry Washington : le rôle qui a changé sa vie

CoverMedia

14.3.2018 - 16:07

Source: Covermedia

Kerry Washington incarne depuis 2012 le personnage Olivia Pope dans la série Scandal, qui touche à sa fin. Lors d’un entretien à Entertainment Tonight, l’actrice a révélé combien sa vie avait été chamboulée par son rôle.

Kerry Washington, qui est mère de deux enfants, Caleb (17 mois) et Isabelle (3 ans), avec son mari Nnamdi Asomugha, a commencé à incarner Olivia Pope dans Scandal, en 2012. Et elle attribue les changements dans sa vie personnelle à son rôle en tant que femme dominante - car ce dernier lui a donné le courage de tout faire, dont fonder une famille.

« Je ne sais pas si j’aurais des enfants à ce stade de ma vie si elle ne m’avait pas fait croire que tout était possible, a-t-elle confié à Entertainment Tonight. J’ai le sentiment qu’elle m’a donné beaucoup de courage. Donc je vais le conserver. »

La série Scandal en est maintenant à sa septième et dernière saison, et Kerry Washington avoue que le style vestimentaire de son personnage va lui manquer. « Je vais devoir dire adieu aux sacs Prada mais pas adieu au courage, et c’est le plus important. »

Bien qu’elle avance vers d’autres rôles, l’actrice de 41 ans a déclaré qu’elle ne quitterait jamais vraiment son personnage Olivia - une ancienne avocate qui aide à tenir au secret les scandales politiques. « Ce qui paraît vraiment drôle quand on dit au revoir à un personnage, c’est qu’ils vivent en nous d’une certaine façon, a-t-elle expliqué. Il y a des choses qu’Olivia Pope m’a données qui resteront avec moi. Elle m’a transformée. »

Quand Scandal a débuté, Olivia Pope était la première femme noire à détenir un grand rôle dans une série télévisée à succès depuis des années - et son personnage lui a valu des félicitations pour sa complexité et sa force. En évoquant l’héritage de la série, Kerry Washington a ajouté : « Il s’est passé tellement de choses, une femme noire en premier rôle dans une série, tout cela est tellement important. Mais ce qui est tout aussi important, c’est qu’il s’agissait d’un environnement de travail où nous nous sommes traités avec beaucoup d’amour et de respect, et je veux vraiment que cela fasse partie de notre héritage », a-t-elle conclu.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia