Actu people

Kevin Costner accusé par PETA d'avoir mutilé des vaches sur le plateau de sa nouvelle série

CoverMedia

11.10.2018 - 13:06

Source: Covermedia

Kevin Costner revient à la télévision avec Yellowstone, une série de western. Mais l'acteur fait déjà face aux critiques de l'association de défense des animaux PETA, qui accuse la production dans un communiqué officiel d'avoir maltraité des animaux sur le tournage.

PETA s'en prend à Kevin Costner. L'association de défense des droits des animaux a interpellé l'acteur, accusé d'avoir tué des vaches pour tourner certaines scènes de sa nouvelle série de western.

Elle se base sur la dénonciation d'un membre de l'équipe de tournage, un lanceur d'alerte qui affirme que l'arrière-train et le cou des carcasses de certains animaux auraient été découpés pour les rendre plus réalistes. « Notre source affirme que les inquiétudes des membres de l'équipe de tournage, qui demandaient pourquoi des fausses vaches n'avaient pas été utilisées, ont été balayées d'un revers de la main. PETA a par ailleurs été informé que l'équipe n'a pas été tenu au courant qu'il était prévu de faire venir sur le plateau des cadavres d'animaux et qu'ils se sont plaints du sang et de l'odeur, dont ils n'arrivaient pas à se débarrasser après le tournage », peut-on lire dans un communiqué.

« PETA en appelle à Kevin Costner et aux producteurs de Yellowstone, et leur demande d'avouer quand et comment ils ont acheté les animaux en question, et qu'ils coupent au montage les scènes en question, et promettent d'utiliser des animaux factices ou d'autres alternatives moins cruelles dans le futur », a ajouté la vice-président de l'association, Lisa Lange.

De son coté, la Paramount, qui produit Yellowstone, s'est défendue fermement. « Paramount Network prend la sécurité des animaux très au sérieux et avec le plus grand professionnalisme. La production a pris toutes les précautions nécessaires pour que les animaux soient en sécurité et se sentent bien sur le tournage. Tous les animaux ont été suivis par des dresseurs professionnels. Nous avons été en contact avec PETA, qui a fourni des affirmations erronées, que nous pouvons corriger en affirmant qu'aucune vache n'a été tuée ou mutilée pour la scène en question », affirme la société de production.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia